Météo du mardi 24 mai. SOS Amitiés dresse le bilan de l’année 2021

L’association SOS Amitiés, qui peut être contactée à tous moments de la journée par téléphone (09 72 39 40 50) ou par mail et chat sur leur site, vient de publier son 12e observatoire des souffrances psychiques. L’occasion pour elle de dresser un bilan de l’année passée.

« L’année 2021 marque sans aucun doute un virage dans la vie de l’association. L’engouement des candidatures reçues en 2020 s’est poursuivi, mais dans le même temps S.O.S Amitié recevait 30% d’appels supplémentaires et la durée des échanges s’allongeait sensiblement ! Résultat, nous ne prenons qu’un appel sur cinq, contre un sur trois il y a deux ans. La typologie a elle aussi évoluée. Les relations sociales et sociétales ont largement été ébranlées par la crise sanitaire : les jeunes et plus particulièrement les étudiants, nous ont fait part de leurs difficultés de vie, du manque de projection dans l’avenir ; les plus âgés, dont certains étaient déjà fortement isolés, ont souffert de l’éloignement familial, des liens sociaux et amicaux gelés ; les actifs ont dû s’adapter entre précarité et télétravail. Pour S.O.S Amitié cela se traduit par des appels où la santé psychique, au sens équilibre de vie, s’est largement dégradée et devient la première cause d’appel devant la solitude. Les professionnels ont également fait ce constat. Avec modestie mais consciente de son rôle, S.O.S Amitié continue sa mission d’écoute inconditionnelle, anonyme et confidentielle au service des personnes en souffrance psychique, souffrance sourde et persistante, précédant parfois un passage à l’acte bien plus radical. « S.O.S Amitié, la force de l’écoute » est le thème de notre prochain congrès, il s’est imposé sans difficulté au sortir de cette période », estime Ghislaine Desseigne, Présidente S.O.S Amitié France.

Les points marquants de l’écoute S.O.S Amitié en 2021

1. La première souffrance des personnes qui appellent S.O.S Amitié relève de la santé psychique (dépression, angoisse, maladies mentales) : 40% par chat, 45% par mail et 49% au téléphone. La solitude vient ensuite au téléphone : 31%.
2. Les pensées suicidaires restent à un niveau élevé. En 2021, au chat, 23% des appelants évoquent des pensées suicidaires (comme en 2020), par mail 30% (contre 32% en 2020 et 27% en 2019) et 17% au téléphone (comme en 2020 mais 14% en 2019).
3. Les jeunes appellent de plus en plus. Ainsi, au téléphone, les 15-24 ans représentent 17% des appelants tandis que cette tranche d’âge représente 12% des Français au 1er janvier 2022 (chiffre Insee). L’association ressent de plus en plus fort la pression de leurs appels.
4. Les jeunes de moins de 25 ans pensent davantage au suicide que les plus de 25 ans. Par chat, 28% des moins de 25 ans évoquent le suicide (18% pour les plus de 25 ans), par mail, 41% (21% pour les plus de 25 ans), par téléphone, 28% (14 % pour les plus de 25 ans).
5. Les problèmes relationnels sont fortement évoqués par les moins de 25 ans : 31% au chat, 34% par mail et 27% au téléphone.
6. La pandémie a entraîné une augmentation des recrutements : le sentiment de solidarité s’exprime davantage. Pourtant, il y a une baisse des appels pris car la durée des appels augmente.

Côté météo

Demain matin, le ciel sera couvert et il fera 11 à 13 degrés. Dans la journée, la pluie s’invitera dans le ciel du Maine-et-Loire. Le mercure plafonnera à 18 degrés. Dans la soirée, le ciel se dégagera et le soleil sera de retour. Il fera une quinzaine de degrés.

Matin

Après-midi

Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !