Météo du vendredi 26 août. Les tarifs de la garde d’enfants résistent à l’inflation

À l’heure où les prix s’enflamment et où l’inflation dépasse les 6 %, contre toute attente, le coût de la garde d’enfants résiste et augmente de manière modérée en 2022. Le baromètre Yoopies atteste d’une hausse de 2,97 % du coût horaire de la garde à domicile, élevant le montant moyen en France à 9,70 € par heure à la rentrée 2022 (9,42 € en 2021).

Dans ce contexte économique tendu, de nombreux ménages voient leur pouvoir d’achat diminuer. Face à cela, les assistants(es) maternels(les) soulagent les parents et ne répercutent que très peu l’inflation sur leur taux horaire. En effet, à la rentrée 2022, on observe une hausse de moins de 2 % pour le tarif horaire des assistants(es) maternels(les). C’est en Corse que le coût horaire est le plus élevé (4,54 € par heure et par enfant), suivi par la région PACA (4,25 € par heure et par enfant) et l’Ile-de-France (4,06 € par heure et par enfant). C’est dans les Pays de la Loire que l’on note l’augmentation la plus forte du tarif horaire (+2,73 %), la région restant cependant l’une des moins onéreuses (3,39 € par heure et par enfant) avec la Normandie (3,38 € par heure et par enfant). En ce qui concerne le prix de la garde à domicile, on observe une augmentation un peu plus importante (+2,97 %) avec un salaire moyen à 9,70 €/h. L’Ile-de-France reste la région la plus chère pour faire garder ses enfants (9,79 €/h), suivie de Provence-Alpes-Côte-d’Azur (9,71 €/h) et des régions Bretagne et Auvergne-Rhône-Alpes (9,67 €/h). On note toutefois que c’est en Bourgogne-Franche-Comté que les tarifs ont augmenté le plus : +4,95 % pour un taux horaire moyen à 9,54 €. Cette augmentation reste, toutefois, modérée face à celle de l’inflation.

Une arme d’augmentation du pouvoir d’achat pour les employeurs

Il n’en reste pas moins que le budget de garde d’enfants continue à représenter une part importante du pouvoir d’achat des Français. Face à une demande de plus en plus présente d’augmentation des salaires, il est important de rappeler que les employeurs peuvent aussi accompagner leurs salariés parents. En proposant à leurs salariés du financement de services à la personnes sur une carte, au même titre qu’elle leur propose des titres-restaurant, des titres-mobilité́ ou une indemnité télétravail, l’employeur peut augmenter le pouvoir d’achat de leurs salariés et ainsi pallier l’augmentation du coût de la garde d’enfant et favoriser l’équilibre vie pro / vie perso. En ce qui concerne la fiscalité, l’entreprise bénéficie d’une exonération de charges sociales sur les sommes versées aux salariés dans la limite de 1 830 euros annuel par salarié. Elle bénéficie aussi de 25 % de crédit d’impôt. De son côté, le salarié bénéficie d’exonération d’impôt. Une arme anti-inflation dont les employeurs ne devraient pas se priver pour les négociations annuelles obligatoires à venir.

Côté météo

L’épisode pluvieux et orageux de ce jeudi 25 août devrait donner une météo plus fraîche et respirable, mais qui restera tout de même ensoleillée et estivale. Demain matin, il fera 18 degrés en moyenne et le ciel sera dans l’ensemble clément entre nuages et soleil. Dans la journée, le temps ne se dégagera pas vraiment et le mercure plafonnera à 25 degrés. En soirée, le ciel sera tout de bleu vêtu et nous aurons 22 degrés.

Matin

Après-midi

Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !