Météo du weekend. Retour sur une décennie de néologismes

Les mots, leurs sens et significations participent à la richesse et la compréhension d’une langue. Une époque, un événement, une innovation ou encore une tendance peuvent donner naissance à des mots nouveaux, on parle alors de néologismes de langue. À l’occasion de la Journée européenne des langues, Babbel, plateforme d’apprentissage des langues, revient sur plus d’une décennie de néologismes pour observer quels mots ont résisté à l’épreuve du temps.

“La langue est un phénomène dynamique qui reflète fidèlement la société contemporaine et les néologismes, eux, représentent le caractère évolutif de la langue française.” explique Malcolm Massey, professeur de français pour Babbel Live. “Lorsqu’ils sont créés, il est difficile de savoir lesquels s’imposeront dans notre quotidien. La clé de la survie de tous ces nouveaux mots est leur fréquence d’utilisation, qui tend à se répandre encore plus rapidement de nos jours, grâce aux plateformes de réseaux sociaux. Tant que nous continuons à y trouver de la pertinence, ils pourront s’installer confortablement dans notre vocabulaire croissant. Avec le temps, nous continuerons à voir plus de néologismes.”

1. Illectronisme : Entré en 2020 dans le dictionnaire, ce terme est né de la contraction d’illettrisme et d’électronique. Il désigne l’incapacité d’une personne à maîtriser les compétences nécessaires pour l’utilisation et la création de ressources numériques.

2. Infox : Issu du vocabulaire des médias, ce nouveau terme est apparu en 2018 comme alternative à l’anglicisme de Fake news. Les fake news ont été largement répandues durant la campagne du Président Donald Trump : le terme “fausse information” ne suffisait pas pour désigner l’immédiateté de la diffusion de la rumeur, infox, principalement diffusée sur internet. Il est souvent utilisé pour décrypter l’information : on se demande alors s’il s’agit d’une info ou d’une infox.

3. Locavore : La question de l’alimentation et de la consommation a beaucoup changé depuis 15 ans. De nouveaux termes sont apparus : vegans, flexitarien, locavore. Être locavore signifie que l’on cherche à manger local et à se fournir en produits alimentaires locaux.

4. Webinaire : Les méthodes de travail ont évolué en 15 ans, aujourd’hui le monde du travail est devenu hybride et combine présentiel et distanciel via le web. Afin de continuer à organiser des événements malgré le contexte, le webinaire a vu le jour : il exprime en réalité tout simplement un séminaire en ligne.

5. Antivax : La pandémie de la COVID-19 a laissé place à un tas de nouveaux mots : cluster, covidés, apérovisio, distanciel. Parmi eux, le terme antivax, qui désigne les personnes opposées à la vaccination, qui a divisé et marqué les opinions sur le sujet.

6. Remontada : Les amateurs de football sauront immédiatement à quoi l’expression « Remontada » fait référence. Intégrée au dictionnaire en 2017, l’expression remontada signifie que l’équipe a fait remonter le score de façon inattendue permettant de remporter la victoire. C’est ce qu’il s’est passé lors du match retour de la Ligue Des Champions en 2017, le FC Barcelone a littéralement réalisé une « remontada » en remportant le match face au Paris Saint-Germain, 6-1, marquant 3 buts en seulement 7 minutes.

7. Vapoter : Entré au dictionnaire en 2015, le mot vapoter désigne, de façon contemporaine, respirer la fumée d’une cigarette électronique, que l’on appelle d’ailleurs plus communément une “vape”. On ne fume pas, on vapote sa cigarette électronique.

8. Foodporn : Très en vogue dans les années 2010/2015, cette expression s’est popularisée avec l’émergence des réseaux sociaux. Food désigne nourriture en anglais et « Porn » fait référence au mot pornographie. L’expression « foodporn » fait donc référence à une illustration de nourriture si appétissante que cela donne envie de manger et de goûter au plus vite.

9. Bobo : à l’origine le « bobo » est un bourgeois bohème, c’est-à-dire une personne relativement jeune, aisée et cultivée qui revendique son anticonformisme. Aujourd’hui, le mot « bobo » est très largement utilisé à tout va et entre dans le lexique des urbains : on pourra dire qu’une personne est bobo rien qu’à son style vestimentaire, son moyen de transport ou son lieu de vie.

10. Féminicide : ces 15 dernières années ont été marquées par les revendications féministes, la place de la femme, les droits et la représentation des femmes dans la société. La décennie a aussi évolué sur les questions des violences faites aux femmes. Le mot féminicide a été intégré en 2015 dans le dictionnaire et désigne le meurtre d’une ou plusieurs femmes/filles en raison de leur condition féminine.

11. Start-upper : L’émergence des startups, entreprise nouvelle innovante à fort potentiel de croissance, a donné vie à de nombreux termes permettant de décrire cet univers. C’est en 1976 que le terme startup fut utilisé pour la première fois : ainsi, les entrepreneurs sont ainsi devenus des start-uppers.

12. Consommacteur : Le consommateur évolue dans sa façon de consommer et d’interagir avec la marque. Une prise de conscience sur les phénomènes de surconsommation, sur les méthodes de fabrication des entreprises est apparue, aujourd’hui le client n’est plus consommateur mais consomm’acteur. Il a plus d’exigences auprès des marques qu’il pourrait boycotter si elles ne les respectent pas.

13. Nomophobie : Ce terme est apparu en 2008, il provient de la contraction de « no mobile phobia » qui désigne la phobie d’être séparée de son téléphone portable. Ce nouveau mot est apparu à la suite de l’émergence des nouvelles technologies et notamment l’apparition de la vague des « smartphones » en 2007.

14. Smartphone : Bien que le premier smartphone ait été commercialisé en 1994, c’est en 2007 que le téléphone intelligent révolutionne le marché de la téléphonie. Aujourd’hui le mot « smartphone » fait partie intégrante du langage, peu de gens diront qu’ils utilisent leur téléphone intelligent au quotidien.

15. Emoji : Toujours dans l’univers des nouvelles technologies, le mot emoji, signifiant lettre et image, remplace aujourd’hui les mots émoticônes ou encore « smiley ». Le géant Apple a rendu ce terme très populaire avec sa large gamme de produits et ses mises à jour dans lesquelles on se demande toujours « y-a-t-il de nouveaux émoji ».

Côté météo

Samedi matin, le ciel sera globalement clément malgré la présence de quelques nuages en début de journée. Il fera 7 à 10 degrés. Dans la journée, le ciel se dégagera et le thermomètre affichera 18 degrés. En soirée, le temps restera ensoleillé et il fera 13 degrés.
Dimanche, le ciel sera tout de bleu vêtu du matin au soir. Le mercure variera de 7 degrés le matin à 18/19 dans la journée et 16 en soirée.
Lundi, le temps sera brumeux le matin sur l’ensemble du Maine-et-Loire. Nous aurons entre 12 à 14 degrés. Dans la journée et en soirée, le ciel s’ennuagera. Il fera 17 à 20 degrés l’après-midi et 16 degrés le soir.

Samedi

Dimanche

Lundi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?