Nomination. Le Saumurois Dany Rosier à la tête des délégués départementaux de l’Education Nationale

L'enseignant saumurois Dany Rosier vient de succéder à Jacques Manceau à la présidence de l'Union des Délégués Départementaux de l'Education Nationale (DDEN)

Dany Rosier, professeur des écoles à Saumur aujourd’hui à la retraite bien connu tant il fut, sous la houlette de l’extrême gauche puis du POI (Parti ouvrier indépendant) candidat à bien des élections, municipales ou législatives depuis 2008, vient d’accéder à la présidence de l’Union des délégués départementaux de l’Education Nationale (DDEN). Il succède à Jacques Manceau. Dans un entretien accordé à Ouest France, le fervent défenseur de l’école de la Républque ne manque pas de rappeler que « l’école publique a besoin de citoyens comme les DDEN, pour veiller à la pérennité de l’école de la République, dans les meilleures conditions. »

Qu’est-ce qu’un DDEN et quelle mission ?

Membres bénévoles, les DDEN sont nommés par le directeur académique des services de l’Education Nationale, sous la présidence du Préfet. Leur Mission ? Ils veillent aux bonnes conditions de vie de l’enfant, à l’école et autour de l’école. Nous sommes membre de droit du conseil d’école et membre du CDEN, Conseil Départemental de l’Education Nationale. En ce sens le DDEN est une véritable personne ressource de l’école. Être DDEN est aussi un acte citoyen : c’est s’engager en investissant une partie de son temps au service de la promotion de l’école publique, de l’intérêt des enfants et de la défense des principes républicains d’émancipation que sont la citoyenneté, la laïcité et la liberté de conscience. Le DDEN est aussi un médiateur, à la charnière entre l’école, la commune et les parents d’élèves, sa fonction est parallèle et complémentaire entre les différentes composantes du conseil d’école. Le caractère officiel de la fonction confère aux DDEN un poste opérationnel et non pas seulement consultatif. Et surtout, les DDEN revendiquent : « la pédagogie ne nous concerne pas, elle est le domaine exclusif des enseignants. » Ni usagers comme les parents, ni directement acteurs comme les enseignants, le DDEN est un véritable partenaire de l’école publique qui s’associe à l’équipe éducative pour la réalisation d’un même objectif, d’une seule cause : L’intérêt des élèves. « Dans nos interventions, nous appuyons toujours le rôle de l’école qui est également un véritable lieu d’éducation, de socialisation, de construction de la citoyenneté, fondé sur des valeurs de solidarité, de coopération et de responsabilité. » En savoir plus : http://www.dden-fed.org/

Pour contacter l’Union Départementale 49 : Relais Jean Vilar, 4 place Jean Vilar à Angers ou par mail dany.rosier@worldonline.fr

Commentaires 1

  1. Gino Blandin says:

    Félicitations Dany !

    Alors que, maintenant en retraite, tu pourrais te la couler douce, tu récidives !
    On compte sur toi pour redorer le blason des DDEN.
    Aujourd’hui comme hier, ils ont complètement leur place dans les conseils d’école entre les municipalités et les parents.
    La tâche n’est jamais terminée.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?