Nos conseils diététiques du lundi #9 : Pourquoi je ne parviens pas à maigrir !

Anne Manteau, diététicienne nutritionniste installée à Saumur et Avoine depuis ce début octobre, nous prodigue toutes les semaines quelques conseils. Aujourd'hui, pourquoi je ne parviens pas à maigrir !! 5 facteurs méconnus qui peuvent faire grossir

Parfois on a beau ne pas trop manger trop gras, ni trop sucré, pratiquer une activité physique… impossible de perdre du poids ! Pourquoi ?

Une alimentation riche en mauvais acides gras
Créés lors du procédé de transformation industrielle d’huiles en matières grasses solides, les acides gras « trans » se trouvent dans de nombreux produits gras : viennoiseries, biscuits sucrés et biscuits apéritif, margarines obtenues par hydrogénation, pâtes à tartiner, frites….Même si de plus en plus d’industriels, conscients de leurs inconvénients, évitent le recours aux huiles hydrogénées, il en reste, surtout dans les produits «  premiers prix ».
La solution : on lit la composition des produits et on boycotte ceux dont l’étiquette comporte la mention « huile végétale partiellement hydrogénée » ce qui est forcément synonyme de « trans » . On évite également la mention «  huile végétale hydrogénée » ; un processus d’hydrogénation mal conduit peut aussi déboucher sur la création de trans.

Des nuits blanches ou trop courtes
Se coucher après minuit parce qu’on a absolument voulu voir la fin de la saison de sa série préférée ? on l’a tous fait. Mais attention, amputer son temps de sommeil ne fait pas du bien à la balance. Des expériences ont montré que les personnes privées de sommeil mangeaient en plus grandes quantités et prenaient du poids. Sous l’effet du manque de sommeil, l’estomac sécrète plus de ghréline, une hormone qui provoque des pulsions alimentaires. Sans oublier que le manque de sommeil influence la mémoire, la vigilance et les défenses immunitaires qui résistent moins bien aux virus et aux bactéries.
La solution : bien que le temps de sommeil ait tendance à se réduire (nous dormons environ 1h30 à 2 h de moins par nuit qu’il y a cent ans), il est impératif de se ménager des soirées sans sorties, où l’on peut se coucher relativement de bonne heure et ainsi atteindre son quota de sommeil.

Un déséquilibre de la flore intestinale
Le tube digestif contient des milliards de bactéries dont le rôle, entre autres, est d’assurer la digestion des aliments et la bonne assimilation des nutriments. Mais de récentes études ont montré que la flore intestinale des obèses est très différente de celle des personnes minces. Et des études menées sur des souris suggèrent que l’absorption des calories peut être différente selon la composition du microbiote. Ainsi, un déséquilibre peut favoriser la prise de poids sans que l’on mange forcément plus ! on a même observé que, en excès, certaines mauvaises bactéries favorisent la formation de lipopolysaccharides, des substances qui passent sans le sang et provoquent par in processus inflammatoire, surpoids et diabète.
La solution : on booste sa flore intestinale en la nourrissant de fructo-oligosaccharides, présents dans les oignons, les artichauts, les endives, les bananes…Ils favorisent le développement de bactéries bénéfiques au niveau du colon, les bifidobactéries.

Trop de stress ?
Sous l’effet d’une contrariété, nous sommes nombreux à nous réconforter avec un carré de chocolat… voire avec une tablette entière ! mais cet aspect « compensatoire » n’est pas responsable à lui seul de la prise de poids. Une étude américaine a montré que le stress exerce un effet direct sur l’accumulation de graisse et de la prise de poids. Responsable de ce phénomène : le NPY, un peptide produit par le cerveau. Sécrété en excès en cas de stress répété, il stimule les prises alimentaires. On angoisse, on mange davantage et on stocke. Cette réaction s’observe aussi en cas d’exposition prolongée au froid – une forme de stress- mais, dans ce cas, la production de gras est vitale puisqu’il sert de production.
La solution : dans l’idéal, il faudrait arrêter de stresser… mais évidemment, c’est irréalisable ! en revanche on peut pratiquer une activité physique, souveraine contre les tensions, ou se détendre au moins artificiellement grâce à des exercices de respiration, des massages…

Des médicaments mal adaptés.
On sait que, globalement, certains antidépresseurs et pilules (à base de désogestrel notamment) engendrent une stimulation de l’appétit. Mais on ne sait pas toujours que de nombreux médicaments couramment prescrits peuvent aussi avoir cet effet indésirable, à divers degrés : ceux prescrits contre les allergies (cyproheptadine ), les migraines (pizotifène), le diabète (glitazone)
La solution : si on constate une prise de poids inexpliquée ou si on a la moindre question ou le moindre soupçon par rapport à un médicament, on en parle à son médecin. Dans la plupart des cas, il pourra trouver une alternative afin de limiter les effets secondaires du traitement.

La piste de la pollution 
Habiter prés d’une usine ou de grands axes routier pourrait faire grossir ? c’est une hypothèse. Des expériences ont montré que la fonte des graisses se produisant naturellement la nuit, est bloquée lors de l’exposition à différentes substances, dont un composé de la famille des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) le benzo[a]pyrène. Ces matières sont dégagées lors des combustions (procédés industriels, gaz d’échappement…) Difficile malheureusement d’y échapper !

A propos d’Anne Manteau
Votre bien être est au cœur de son accompagnement dans le respect de votre corps, de votre moral et votre vie sociale. « Mon ambition est de vous aider à (re)découvrir le plaisir de manger, grâce à une écoute attentive tout au long de votre suivi. »
Elle vous donnera des conseils personnalisés et adaptés selon vos évolution, avec des résultats durables pour profiter de la vie sereinement. Elle prends en charge :
– Les personnes bien-portantes, en surpoids ou en situation d’obésité : enfants, adultes, femmes enceintes, sportifs, personnes âgées, en couple.
– Les personnes ayant des troubles du métabolisme (hypertension artérielle, diabète, dyslipidémie, hypo/hyperthyroïdies, …) ou fonctionnels (syndrome du côlon irritable, intolérances, reflux gastro-œsophagien, …),
– Les personnes ayant une alimentation végétarienne, des intolérances et allergies alimentaires.
– Les personnes dans leur parcours de la chirurgie bariatrique ( sleeve, by pass gastrique) notamment en lien étroit avec la clinique de l’Anjou
– Les personnes ayant des troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie, orthorexie)
Ses cabinets de Saumur et Avoine sont équipés d’un impédancemètre et d’outils pédagogiques adaptés.
« Lors de notre première entrevue, je prends le temps de vous écouter, de comprendre votre situation globale et nutritionnelle. Nous faisons un bilan complet et établissons un programme sur mesure pour atteindre vos objectifs. »
Ses cabinets :
– à Saumur, 59 quai Mayaud
– à Avoine : Maison de santé du Véron
Tel. 06 63 63 73 01 – Prendre RDV  – Son site Internet : https://www.anne-manteau-dieteticienne.fr/

Commentaires 6

    • La Rédaction says:

      Si vous ne le saviez pas, le Kiosque est une entreprise totalement indépendante de tout groupe de presse et qui a un modèle économique avec une rédaction à faire vivre… surtout si vous voulez continuer à recevoir gratuitement de l’information

      • Une saumuroise says:

        Pourquoi cette annonce dans La vie de la cité. Il me semble qu’une rubrique communication existait auparavant et qui permettait ce type d ‘informations pour les intéressés aux articles de société, forme, mode, beauté, cuisine. Ce serait plus approprié.

        Répondre moderated
  1. Neuneu de France says:

    Nourriture pas très locale, ni de saison, coûteuse, demandant beaucoup de préparation.
    Une bonne soupe, tartine de rillette, pomme, une binouze, pour ceux qui ont bien bossé physiquement la journée ira très bien. Et le tout avec des produits du Saumurois.

  2. STOP says:

    La pub est de retour
    Quand on est compétent, pas la peine de la ramener
    Ras le bol

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?