Pays de la Loire. L’ONF appelle les ligériens à la prudence et au civisme en forêt

Ce week-end, les fortes chaleurs mettent les forestiers en alerte maximum ! 90% des feux sont d’origine humaine et 50% sont dus à une imprudence. L’Office National des Forêts rappelle l’importance de respecter à la lettre les consignes en période de risque.

Les feux de forêt sont souvent provoqués par des négligences. Dangereux pour les promeneurs et les riverains, le feu détruit aussi la forêt et les animaux. Si la végétation se réinstalle après un incendie, plusieurs décennies sont nécessaires pour que la biodiversité se rétablisse. Des feux trop rapprochés engendrent une dégradation irréversible du milieu. Le risque incendie est évalué chaque jour par Météo-France sur un site à l’attention des professionnels. Durant toute la période de risque, l’ONF organise des tournées pour sensibiliser le public aux gestes à respecter.

L’ONF adapte les mesures de prévention

Les conditions d’aggravation des sécheresses présentes en Pays de la Loire conjuguées à des températures supérieures aux normales saisonnières, rendent la végétation forestière très inflammable. D’après les informations fournies par Météo-France, le risque sera maximum ce weekend. C’est pourquoi l’ONF prend des mesures de prévention. Des arrêtés interdisant l’accès aux véhicules à moteurs sont prévus pour certains massifs, notamment en Maine-et-Loire, à compter du vendredi 17 juin et jusqu’à la fin de la période d’alerte. Une signalisation temporaire est mise en place dans les lieux concernés.

Dès le printemps, le risque feux est bien réel

Le public n’a pas toujours en tête que le risque incendie peut être important dès les premiers beaux jours. Avec le changement climatique, le printemps devient aussi une période sensible. « On constate souvent lors des tournées de surveillance réalisées par les forestiers de l’ONF, la méconnaissance du public sur le risque de faire un feu en forêt. Chaque année, nous devons rappeler des mesures de prudence élémentaires. Chaque citoyen doit donc être acteur de la prévention, par des précautions convenables et des comportements responsables. Cela passe par une connaissance des dangers, des interdits et des obligations » explique Nicolas Jannault, directeur de l’ONF des Pays de la Loire. Une forêt n’est pas un parc. Les branches, la végétation sèche est utile pour les sols. Leurs décompositions permettent d’enrichir l’humus en minéraux essentiels à la croissance des végétaux. De plus, les bois morts abritent 25% de la biodiversité d’une forêt. Le respect des consignes de prévention contre le feu est donc primordial pour préserver l’équilibre fragile du cycle de la vie en forêt.

Ne pas jouer avec le feu

La première cause d’incendie est d’origine humaine, pourtant des réflexes simples permettent d’éviter que la forêt ne s’embrase. En France, 5 000 départs de feu surviennent chaque année. L’homme en est à l’origine dans neuf cas sur dix. Pour éviter les risques : ne pas fumer et jeter les mégots en forêt ou à proximité des massifs forestiers ; ne pas allumer de feux et barbecue aux abords des forêts ; stationner toujours de façon à ne pas gêner les secours ; témoin d’un début d’incendie, donner l’alerte par le 112 ou le 18 en précisant le mieux possible la localisation. Le saviez-vous ? La voiture peut aussi être à l’origine des incendies. Le pot catalytique du véhicule très chaud, peut provoquer un incendie. Il faut donc éviter de stationner sur les zones herbeuses. Par ailleurs, pour vos activités en pleine nature, veillez à consulter la météo, prendre un téléphone mobile, prévenir votre entourage de votre itinéraire ou ne jamais quitter les chemins balisés.

Commentaires 1

  1. Hélas says:

    Faire appel au civisme des gens, malheureusement, est assez illusoire. Quand on constate les comportements extrêmement individualistes, voire égoïstes qui ont envahi la sphère publique, on ne peut que souhaiter qu’un tel appel soit entendu. Sans trop d’illusions, hélas.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !