Pays de la Loire : Près de 400 postes ouverts en Service Civique Solidarité Seniors

Alors que des milliers de jeunes ne savent pas encore ce qu’ils feront en ce mois de septembre, la rentrée est le moment opportun pour s’engager dans une mission de Service Civique qui a du sens. Et pourquoi pas en Service Civique Solidarité Seniors avec des missions très gratifiantes ?

Avec près de 400 missions disponibles en Pays de la Loire dès septembre, les 16-25 ans sont invités à s’engager dès maintenant en Service Civique Solidarité Seniors. Des places sont notamment disponibles en Saumurois (relire notre article). En cette rentrée, les jeunes peuvent effectuer une mission de Service Civique Solidarité Seniors et, de ce fait, contribuer à la lutte contre l’isolement des personnes âgées. Ces missions qui profitent aux aînés sont enrichissantes également pour les jeunes car elles leur permettent, entre autres, de développer de nouvelles compétences. Si pour 88% des jeunes et 92% des seniors interrogés lors de la première édition du « Baromètre des relations intergénérationnelles » le renforcement des relations entre les générations est un moyen de lutter contre la dégradation de la santé mentale des seniors, ce dispositif représente également un vrai tremplin vers l’avenir pour les jeunes. En effet, 71% des anciens volontaires du Service Civique ont trouvé un emploi, un stage ou une formation dans les 4 à 8 mois suivant leur mission.

Des activités gratifiantes au service des aînés

Formés pour leur mission et encadrés par leur tuteur, les jeunes engagés pourront mettre en place, auprès des seniors à domicile comme en EHPAD, des activités utiles et adaptées aux besoins identifiés. Il s’agira par exemple d’animer des temps forts gratifiants, tel que, passer un temps privilégié avec un senior lors de sorties culturelles ou encore un accompagnement des personnes âgées à l’usage du numérique pour faciliter la communication. Des activités de groupe sont également possibles avec des jeux pour stimuler leur mémoire, du bricolage, du jardinage, du tricot, de la cuisine, etc. Grâce à la richesse des rencontres, toutes les missions proposées dans le cadre du Service Civique Solidarité Seniors auront un seul mot d’ordre : convivialité et bienveillance. Devenir volontaire est accessible à tous les jeunes, sans condition de diplôme ou d’expérience : seule la motivation compte. Il suffit d’avoir entre 16 et 25 ans à la date du début de la mission (jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap), d’être de nationalité française, ou ressortissant européen, ou originaire d’un autre pays et résider légalement en France depuis plus d’un an. Un seul Service Civique par jeune est possible et les jeunes doivent être vaccinés contre la Covid19.

Service Civique Solidarité Seniors, qu’est-ce que c’est ?

Lancée en 2021, le SC2S a pour ambition de mobiliser plusieurs milliers de jeunes auprès de personnes âgées tous les ans, grâce à l’implication active des acteurs de la jeunesse et du Grand Âge. Tous les établissements d’accueil des personnes âgées, publics ou privés non lucratif ainsi que les associations de la région sont invités à rejoindre la mobilisation SC2S pour accueillir de jeunes volontaires et renforcer le lien intergénérationnel à leur échelle. L’équipe locale de l’Association Nationale pour le Déploiement du SC2S est à leur disposition pour mettre en place des missions au sein de leurs structures. Dans le détail c’est aussi :
 – 6 à 12 mois consacrés à la solidarité envers les seniors
– 24 à 35 heures par semaine, avec 2 jours de congés par mois et 3 jours pour les mineurs
– Une indemnité de 600,94€ par mois
– Une formation commune pour tous les jeunes du Service Civique Solidarité Seniors
– Une découverte des métiers et formations du secteur et des possibilités de bénévolat post service civique
– Un encadrement par des tuteurs formés et motivés
– Une protection sociale complète (santé et retraite)

A propos du Service Civique Solidarité Seniors

Le Service Civique Solidarité Seniors a été créé avec l’appui de l’action sociale Agirc-Arrco, via le groupe Malakoff Humanis, du Ministère chargé de l’Autonomie et du Secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse et de l’Engagement, du Secrétariat Général des Ministères Sociaux, de la CNSA, et de l’Agence du Service Civique. Elle est portée par une association ad hoc, l’AND-SC2S, (l’Association Nationale pour le Déploiement du Service Civique Solidarité Seniors) dont la vocation est de développer le Service Civique dans le secteur du Grand Âge avec l’ensemble des acteurs de la lutte contre l’isolement des personnes âgées et le soutien des principaux réseaux ayant l’expérience du Service Civique auprès des seniors (Monalisa, Croix-Rouge, Petits Frères des Pauvres, Groupe SOS, UNIOPSS, FEHAP, APHP, Siel Bleu, Ligue de l’Enseignement, UFCV, Familles Rurales, AMRF, ACCPA, Arpavie, Coallia, Fédération nationale de la Mutualité française, Fondation COS Alexandre Glasberg, SliverGeek, UNCCAS, Wimoov…).

Infos pratiques : Tous les détails des offres sont à retrouver sur : https://www.sc-solidariteseniors.fr/offres-missions/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !