Pays de la Loire : une saison touristique 2022 qui satisfait les professionnels

La région des Pays de la Loire avait réuni les professionnels du tourisme ce 30 septembre afin de faire un bilan de la saison touristique en Pays de la Loire : ces derniers se disent satisfaits de la saison et confiants pour l'avenir.

Le baromètre met en lumière plusieurs indicateurs favorables aux professionnels du tourisme qui se disent majoritairement satisfaits, voire très satisfaits de leur activité. En effet, selon leur ressenti, on pourra noter : un niveau de fréquentation touristique, française et étrangère, supérieur à l’été dernier ainsi qu’un chiffre d’affaires satisfaisant pour la majorité des professionnels, voire très satisfaisant. Fait marquant cette saison, on relève même un taux de satisfaction de 85 % chez les professionnels labellisés Accueil-vélo, confirmant ainsi le succès du cyclotourisme cet été. Le retour des touristes étrangers à un niveau d’avant-crise et l’augmentation des clientèles françaises en provenance de régions habituellement moins présentes en Pays de la Loire, participent à ce bilan positif.

Confiance pour l’avenir

Si certaines catégories de professionnels observent quelques changements de comportement qui impactent leur activité (baisse du panier moyen des clients pour les lieux de visite notamment, difficultés de services liées au manque de personnel pour les restaurateurs et hôteliers), ils estiment globalement que la saison a répondu à leurs attentes et se déclarent majoritairement confiants pour l’avenir. Enfin, sur l’arrière-saison, les réservations de septembre sont semblables à l’année dernière, à mi-août, et laissent présager la poursuite de cette dynamique positive.

1 074 professionnels

Cette enquête a été menée auprès des professionnels du tourisme des Pays de la Loire, entre le 11 et le 22 août 2022, 1 074 d’entre eux ont répondu. Ce baromètre de conjoncture est réalisé par l’Observatoire Régional du Tourisme de Solutions&co, en collaboration avec les 5 Agences Départementales du Tourisme, la CCIR, l’UNAT, la FNTV et autres fédérations professionnelles. Parmi les principaux enseignements du Baromètre, on retiendra :
• La fréquentation : 83% la jugent supérieure ou stable versus 2021
• Le chiffre d’affaires : 85% l’estiment satisfaisant ou très satisfaisant pour la saison
• Le taux d’occupation des meublés : +2% en juillet et +3% en août (à date) versus 2021
• La confiance des professionnels : 82% se disent plutôt confiants ou tout-à-fait confiants pour l’avenir de leur activité
• La réponse aux attentes : pour 8 professionnels sur 10 la saison a répondu à leurs attentes, voire dépassé leurs prévisions de juin 2022
• Le taux de réservation pour l’arrière-saison : 44% pour l’ensemble des hébergements sur septembre, soit un taux semblable à l’année dernière

La parole aux professionnels

Catherine Quérard, Vice-Présidente Nationale – Présidente GNI Grand Ouest (Groupement National des Indépendants)
« Une saison positive en terme de résultats économiques et d’affluence touristique. 2022 est un bon cru, qui ne doit pas faire oublier les grandes difficultés de recrutements et d’hébergements des saisonniers. Les professionnels du tourisme ont dû s’adapter à la fois à une fréquentation importante ainsi qu’à une clientèle exigeante tant sur les services que sur les prix. La dynamique du cyclotourisme et du slow tourisme sont des atouts majeurs qui confirment la bonne stratégie régionale en matière touristique. »

Damien Soulice, Trésorier de VNE et responsable de La Cité du Lait
« Une saison globalement satisfaisante malgré des disparités selon les secteurs d’activités impactés par les vagues de canicule (chocolaterie…). On note une clientèle de visiteurs essentiellement française, locale ou en vacances dans la région (85 %). Cette saison est aussi marquée par le retour des touristes étrangers européens (Allemands, Néerlandais, Belges, Suisses, Britanniques, Espagnols) et des Etats-Unis. Le développement de nouvelles formules de découverte des entreprises (au fil de l’eau, balades gustatives, ateliers jeune public, visites ludiques, dispositifs en langues étrangères…) a rencontré un certain succès et participé à l’essor des réservations des visites d’entreprises en ligne. L’été n’est pas fini et le tourisme d’entreprise en Pays de la Loire vit toute l’année avec l’affluence de groupes touristiques, séminaires et scolaires ainsi que les animations et évènements annoncés. Pendant les vacances de La Toussaint, 230 entreprises ouvriront leurs portes au grand public pour les Journées Régionales de la Visite d’Entreprise en Pays de la Loire les 27, 28 et 29 octobre 2022. »

Patrick Groussin, FNTV Pays de la Loire référent tourisme (Fédération Nationale des Transports de Voyageurs)
« On a réalisé une belle saison touristique 2022 avec une activité revenue à des niveaux quasiment équivalents à l’avant-crise. La saison a toutefois été marquée par une pénurie de personnel de conduite, qui ne nous a pas permis de répondre à toutes les sollicitations. Les conséquences de la crise sanitaire cumulées au manque de conducteurs font évoluer l’offre de transport vers des séjours plus courts, plus locaux, des déplacements à la journée, etc. On apprend à travailler différemment. »

Pierre Sabouraud, Président Relais Territorial des Offices de Tourisme
« La saison touristique de l’été 2022 est satisfaisante avec des points de vigilance pour l’avenir liés à l’augmentation des prix d’une part, et à la carence de main d’œuvre dans les hébergements et la restauration d’autre part. De plus, les épisodes caniculaires ou ,à l’inverse, les intempéries à forte intensité imposeront sans aucun doute d’adapter les services proposés. »

Nicolas Charrier, Président FRHPA Pays de la Loire (Fédération Régionale de l’Hôtellerie de Plein Air)
« La crise sanitaire ne semble plus avoir d’impact sur la fréquentation dans les campings des Pays de la Loire. En effet, la fréquentation globale est à la hausse, tant en emplacements nus qu’en locatifs, et ce, malgré un mois de juillet relativement calme, notamment sur les 3 premières semaines. Le chiffre d’affaires réalisé dans les services annexes est également supérieur à la saison précédente. Les réservations pour l’après-saison semblent identiques à 2021. Il est à noter le retour important de la clientèle étrangère et une clientèle globalement plus exigeante. La majorité des professionnels ont rencontré des difficultés de recrutement, et des difficultés liées au personnel (postes vacants, démissions, arrêts maladie…). »

Véronique Croué-Guellerin, Présidente UNAT Pays de la Loire (Union Nationale des Associations de Tourisme)
« Le bilan provisoire de cet été est positif que ce soit pour les villages vacances familles et les « colos ». Le taux de remplissage est en nette augmentation par rapport à 2021, voire d’un niveau supérieur à 2019 et l’avant crise. Toutefois, 2022 reste un contexte de travail difficile :
• La pénurie de main d’œuvre, les difficultés de recrutement ont rendu délicat le maintien de la qualité du service. Directeurs de séjours, animateurs, serveurs, barmans, cuisiniers, personnel de service, tous les corps de métiers étaient touchés. Les professionnels ont dû annuler des colos par exemple, à quelques jours du départ par manque de personnel ou désistement des personnes recrutées. Cette situation est inédite. Se sont ajoutées à cela les difficultés de transport avec la SNCF, les grèves ou annulations des compagnies aériennes qui ont pénalisé l’acheminement des touristes sur notre territoire.
• Nous avons également dû adapter nos activités aux épisodes caniculaires de cet été.
• Par ailleurs, le contexte économique et politique renforce les problématiques liées au départ en vacances : 40% de Français ne partent pas ; l’inflation galopante va mécaniquement faire augmenter les prix des séjours et risque de faire grossir encore le pourcentage de personnes qui ne partent pas ; les offres de « tourisme durable » tendent vers le haut de gamme et laissent de côté une partie de la population. Le tournant amorcé pendant la crise COVID, renforcé par le changement climatique, doit donc être poursuivi. Le tourisme est une politique culturelle qui doit être pensée de manière planifiée avec un appui fort des politiques publiques. Nous devons continuer à le travailler ensemble.»

Michel Laur, Gîtes de France – Directeur Fédération Loire-Atlantique / Antoine Priouzeau, Président des Gîtes de France de Vendée
« Pour les Gîtes de France des Pays de la Loire, la saison 2022 s’avère être meilleure en termes de résultats que 2021 et 2019. Nous observons une progression de l’activité comprise entre 10 et 20% selon les départements. Les mois d’été ont été particulièrement bons puisque nos destinations ont affiché quasiment complet. Notre clientèle touristique est toujours à 85/90% française. Concernant la clientèle française, nous constatons une forte augmentation de la clientèle d’ultra-proximité (intra- départementale). Les clientèles principales sont celles des Pays de la Loire et de la région parisienne (92-78-75) : entre 50 et 60% de la clientèle française. Elles sont donc en progression. Ensuite vient le Grand-Ouest (Bretagne, Normandie) puis le Nord (59) et la région Centre Val de Loire. Concernant la clientèle étrangère nous observons un retour en force des clientèles belges et allemandes (ces clientèles ont au moins doublé par rapport à 2021) ainsi qu’une timide reprise de la clientèle britannique mais sans commune mesure avec la fréquentation enregistrée avant la pandémie et le Brexit. Nous constatons une durée des séjours stable (environ 8 jours) avec une flexibilité des départs plus importante : progression des arrivées les lundis, jeudis et vendredis et donc une augmentation des courts séjours et mid-weeks. Le taux d’occupation moyen annuel des hébergements sur la région est compris entre 55 et 60%. Enfin si les prises de réservations ont été plus tardives en 2020 et 2021 (environ 1 mois avant la date d’arrivée en moyenne), elles ont été davantage anticipées en 2022 (2 mois en moyenne environ). »

François Taillandier, Président UMIH Pays de la Loire / Olivier Dardé, Président UMIH Loire-Atlantique (Union des métiers des industries de l’hôtellerie)
« La Région Pays de la Loire confirme son succès. Jusqu’à présent la saison estivale est ressentie comme « bonne à très bonne » par les professionnels. L’offre touristique très riche entre mer, tourisme vert, ou encore patrimonial attire toujours autant, voire de plus en plus. Les lieux de visite tels que le Puy du Fou, les zoos, Terra Botanica continuent à jouer leur rôle de locomotive. Il en est de même pour la Loire à Vélo dont la fréquentation progresse chaque année. La clientèle étrangère est de retour avec un fort pouvoir d’achat : européenne (Britanniques, Néerlandais, Allemands, Italiens, Espagnols) ; et nord-américaine. Les hôteliers voient leur fréquentation retrouver des niveaux proches de 2019 (avant la crise sanitaire), et supérieurs de 5% à 2021. Les restaurateurs sont plus mesurés : Ils sont impactés par la hausse des prix des matières premières. La baisse du pouvoir d’achat de la clientèle française due à l’inflation a fait baisser le ticket moyen. Le manque de personnel les a contraints à fermer des services en pleine saison. La canicule a réduit la fréquentation du midi au profit de pique-niques. Les semaines à venir seront décisives pour dresser un bilan définitif. A ce stade, les professionnels de l’hôtellerie-restauration des Pays de la Loire restent confiants ! »

Commentaires 1

  1. Erreur de date says:

    Je crois que la réunion s’est tenue le 30 août. non ?
    Je suis étonné que personne n’ait vu et rectifié cette erreur.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !