Saumur. 6 paralysés ont pris leur envol au-dessus de Saumur grâce à 5 étudiants Tourangeaux

Ce mercredi 1er juin, 5 étudiants en deuxième année de DUT Techniques de Commercialisation à Tours ont permis à 6 personnes en situation de handicap de s’envoler dans les airs en paramoteur.
Marie-Christine et 5 autres personnes ont pu s'envoler au-dessus de Saumur grâce à Fanny, Jeanne, Maëlle, Emilien et Tom, des étudiants Tourangeaux

Après une matinée au Musée des blindés et un repas le midi aux Terrasses de Saumur, les 6 adhérents de l’APF (association des paralysés de France) de l’antenne de Tours ont pris les uns après les autres leur envol sur l’engin volant piloté par David Muzellec, au départ de l’aérodrome de Saumur. Le paramoteur se rapproche du parapente mais utilise une grande hélice propulsée par un moteur pour monter et descendre contrairement au parapente qui utilise les courants et dénivelés. Marie-Christine a été la première à se lancer. Elle se dit « impatiente », même si quelques minutes avant le départ « le stress est de plus en présent. » « Je suis malgré tout bien installé, David m’a briefé et je n’ai plus qu’à profiter. » Puis elle s’est envolée pour une vingtaine de minutes de vol près de 500 mètres au-dessus de la ville de Saumur à survoler la Loire et le château. Le tout par une belle journée printanière. Le rêve ! Si l’expérience peut sembler impressionnante, « le vol en paramoteur se rapproche plus de la montgolfière avec une sensation de flottement, que du parachute ou par définition on tombe », souligne le pilote.

Apprendre et donner

Ce projet a été mené par les étudiants dans le cadre de leurs études. « Durant notre DUT nous devons mener un projet sur les deux années de notre diplôme. Avec le covid le démarrage a été compliqué et il nous a fallu trouver un projet viable. Finalement, nous avons pris le premier contact avec Loire Paramoteur de Saumur au mois de juin. Il s’agissait de l’entreprise la plus proche proposant cette prestation », explique Fanny, l’une des étudiantes. Les étudiants souhaitaient offrir un « moment incroyable et une activité sensationnelle à des personnes en situation de handicap. Trop souvent, on dit que les personnes handicapées, et plus particulièrement paralysées ne peuvent rien faire et on ne leur permet pas de faire des choses. Nous souhaitions prouver le contraire et leur faire vivre ce moment incroyable », poursuit-elle. Les étudiants sont donc entrés en contact avec l’association APF : « Nous ne connaissions pas vraiment le secteur du handicap. Nous avons donc dû apprendre et savoir ce qu’il était possible de faire, les limites… finalement les seules contraintes étaient que les personnes puissent maintenir leur cou et utiliser leurs mains pour se maintenir », ajouter Jeanne, une autre étudiante du groupe.

Trouver le financement du projet

Pour mener à bien ce projet, les étudiants ont dû le financer eux-mêmes, sans enveloppe de départ et sans limites. « Nous avons organisé plusieurs actions de manière à collecter des fonds comme des ventes de crêpes de chocolats, une tombola. Nous avons également fait appel à des sponsors. Au total, nous en avons 6 à qui nous avons présenté le projet et qui étaient partants assez rapidement », détaille Fanny. Une chance, David Muzellec a décidé d’offrir le vol en paramoteur, car « séduit par la cause ». « Cela représente malgré tout un budget global entre 2 000 et 3 000 euros occupé en grande partie par le transport (2 minibus et 1 voiture) », précise Jeanne. Mais finalement, après de longs mois de travail ce rendez-vous a été rendu possible : « Nous sommes hyper heureux que cela ait pu se faire, que la météo ait été de notre côté et que les 6 adhérents puissent profiter de ce moment qu’ils attendaient avec la plus grande impatience. »

Commentaires 2

  1. gédéon says:

    Magnifique action et bravo à ces jeunes qui s’engagent pour des causes. En cela ils donnent (sans le vouloir sans doute ) une petite leçon d’humilité aux plus anciens dont je fais partie. Bravo les Gamins -ce n’est pas péjoratif au contraire c’est flatteur.

    Répondre Modérer
  2. bon vol says:

    c’est formidable merci aux jeunes et au club de Paramoteur!

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !