Saumur. Centre de santé Burkinabè : Une opération qui se concrétise pour les lycéens de Carnot-Bertin

Au mois de mai, des lycéens de Sadi-Carnot Jean-Bertin avaient mené une collecte en faveur d’un centre de santé situé au Burkina Faso. Ce jeudi 16 juin les premiers matériels ont été livrés.

Comme nous le relations dans un article du 25 mai dernier, des lycéens en terminale Gestion Administrative du Lycée Sadi-Carnot Jean-Bertin ont mené différents projets afin de récolter de l’argent pour rénover un centre de santé à Laba, Burkina-Faso. Ils avaient mis en place plusieurs opérations pour récolter au finale plus de 2100 euros : cagnotte en ligne, des tirelires, un stand au lycée et même un repas solidaire auquel ont participé 490 personnes. Le centre de santé en question a reçu ce jeudi 16 juin 2022 du matériel, notamment 2 stéthoscopes et 2 tensiomètres, apporté de France par M. Travaillé le président de l’association A’ Tibo Timon, avec laquelle le lycée a travaillé. « 18 blouses cousues par un couturier du village ont été confectionnées, des lits et matelas neufs ont été fabriqués sur place par des artisans et livrés au centre. Hasard du calendrier, la livraison s’est faite le jour de la dernière épreuve de bac des élèves, ils l’ont su en sortant de la salle de composition », précise l’enseignante de lettres et d’histoire Marina Brossard. Ce projet est solidaire à plus d’un titre : A l’égard du personnel de santé qui avait fait la liste de ses besoins ; Les habitants du village dont les conditions de soins vont être meilleures ; Les artisans locaux ont été sollicités pour équiper le centre. Les élèves ont également reçu un message de Martine Kabre, sage-femme sur place : « Au nom de l’équipe soignante de LABA je vous remercie pour le don que le centre de LABA a bénéficié. Nous les bénéficiaires nous allons vraiment prendre soins de tous les matériels reçus.  Nous souhaitons longue vie à Atibotimon. »

En images

 

 

Commentaires 2

  1. Uncle+Jack says:

    Merci aux lycéens de nous avoir donné cette fierté, et d’éloigner les idées racistes trop entendues en période électorale

    Répondre Modérer
  2. Superdeg says:

    Là-bas au moins ils ont des soignants! Pauvres mais évolués

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !