Saumur. Deux nouveaux écuyers intronisés au Cadre Noir

Après une année probatoire en tant qu'élève-écuyers, deux aspirants écuyers, dont une femme, rejoignent les rangs des écuyers du Cadre noir de Saumur. Ils ont reçu leur cravache à trois viroles lors d'une cérémonie d'intronisation à l’occasion des Musicales du Cadre noir le samedi 22 octobre dans le Grand Manège des écuyers.

Un ancien élève, et une nouvelle femme parmi les écuyers

Le Lieutenant Marie Coumes, issue du corps militaire, est détachée des sports équestres militaires. Elle est la sixième femme à intégrer le Cadre noir. Sa marraine au sein du Cadre noir est l’écuyer Laurence Sautet. Guillaume Canuel a quant à lui réussi les tests de recrutement en juillet 2021, après avoir suivi quatre années de formation au sein de l’Institut français du cheval et de l’équitation – Cadre noir. Il a pour parrain l’écuyer Guillaume Lundy. Tous deux sont affectés à l’écurie du dressage. Ils participent aux galas et présentations publiques du Cadre noir et assurent la formation des stagiaires de l’IFCE.

Une cérémonie d’intronisation dans la plus pure tradition

La cérémonie d’intronisation est toujours un instant solennel très marquant pour les nouveaux écuyers. Celle-ci intervient après une année probatoire durant laquelle ils portent le titre d’élève-écuyer et ne sont pas encore autorisés à porter la tenue noire. Au cours de cette année probatoire, ils suivent une formation auprès de leurs ainés et participent aux différents créneaux d’entraînement avec les autres écuyers. L’année suivante, ils deviennent aspirants-écuyers et revêtent la tenue noire. Leur intronisation officielle s’effectue en ouverture d’une soirée de gala. Les aspirants se voient remettre des mains de leurs parrains la cravache à trois viroles, symbole d’appartenance au Cadre noir de Saumur, sous l’autorité et l’oeil bienveillant de l’écuyer en chef.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?