Saumur et Saumurois. Anjou Vélo Vintage sera de retour du 30 juin au 2 juillet 2023

Anjou Vélo Vintage s'est fait désirer en 2022 avec l'annulation de l'événement. Patience, il reviendra du 30 juin au 2 juillet 2023 avec une formule inchangée, du moins en façade...

Les amoureux de la petite reine et du vintage vont enfin pouvoir se replonger dans l’ambiance festive et rétro de l’emblématique événement saumurois Anjou Vélo Vintage. Après une annulation de l’édition 2022 pour des raisons organisationnelles et administratives (relire notre article), celui-ci reviendra bien en 2023. Notez dans vos tablettes, AVV se tiendra du 30 juin au 2 juillet 2023 ! Si le fonctionnement de l’événement a dû être modifié, l’esprit restera quant à lui inchangé : des parcours ouverts à 10 000 participants, une trentaine de points de ravitaillement et de festivités, un village vintage à Saumur, des concerts, de la danse, des exposants… 30 à 40 000 personnes sont attendues sur le village. Des chiffres qui avaient été atteints lors des précédentes éditions.

Une nouvelle organisation

Derrière la scène, Anjou Vélo Vintage « n’est plus une délégation de service public, comme cela l’avait toujours été jusqu’à maintenant », souligne le président-maire de Saumur Jackie Goulet. « Il s’agit d’une commande, un contrat de prestation, passé par la ville de Saumur et l’agglomération Saumur Val de Loire à plusieurs entités pour une durée de 5 ans. La ville et l’agglo sont les porteurs de projet, l’entreprise Loire Événement Organisation se chargera de tout ce qui est organisation, accueil, tracés, goodies, repas, ravitaillement, village… La SPL Tourisme se chargera de la vente des 10 000 billets, et Kyrielle sera en charge des déchets. La communication de l’événement sera proposée par LÉO et validée par les collectivités. Le prix des billets sera quant à lui proposé par la ville et l’agglo et le prestataire l’intègrera. Celui-ci devra être voté par les deux conseils, mais je proposerais qu’il soit fixé à 44 euros, quel que soit le parcours effectué (NDLR il était de 37 euros lors de la dernière édition). »

Un budget de 600 000 euros

La ville et l’agglomération vont également aller dépêcher quelques partenaires financiers, publics avec le Département et la Région (certaines communes comme Gennes-Val de Loire et Doué-en-Anjou financent également l’événement), et des partenaires privés que le maire se chargera lui-même de « démarcher ». Le « déficit » entre la vente des billets et le coût de la manifestation sera à la charge de la ville et de l’agglomération à 50/50. « Ce type d’événement est toujours déficitaire et il faut que l’argent public le finance. Il s’agit pour le territoire d’une véritable vitrine et d’un moment qui fait vivre les restaurants, des hôtels, les magasins, les campings… Pour ce qui est du village, la prise de risque est cette fois à la charge de LÉO qui devra trouver des exposants pour financer l’installation. La prise de risque de l’agglo et de la ville est uniquement sur les parcours », souligne l’élu. Le coût global de l’événement est de 600 000 euros. Pour la prestation effectuée, l’agglo et la ville versent une partie de la somme qui sera forfaitaire, quelle que soit la participation, et une partie au prorata du nombre de participants.

Une marque convoitée à protéger

Enfin, Ville et Agglo, propriétaires de la marque Anjou Vélo Vintage, seront très vigilants à présent à l’émergence de nouveaux événements similaires qui pourraient un peu trop s’inspirer d’AVV. « Nous serons vigilants aux événements qui pourraient être ressemblants, par le nom, la typo utilisée, le style des affiches… AVV est une marque déposée et il y a des règles qu’il faut respecter. Il ne faudrait pas que l’on puisse penser qu’Anjou Vélo Vintage puisse se transposer à un autre territoire », conclut-il. En ligne de mire notamment, l’événement Champagne Vélo Vintage qui a récemment émergé. Le concept d’une localité + Vélo Vintage étant trop proche. Le Saumurois suit donc de près le dossier et va procéder à un premier signalement et suivra la procédure classique pour protéger son nom. Si les vins de Saumur n’ont pas eu le droit à l’appellation Champagne, la Champagne n’aura pas le droit à celle de Vélo Vintage !

Infos pratiques : La date d’ouverture de la billetterie sera prochainement communiquée. En attendant, les adeptes du vintage peuvent d’ores et déjà préparer leurs tenues et leurs biclous. Plus d’infos sur www.anjou-velo-vintage.com.

Commentaires 10

  1. Florentais says:

    Bonsoir. Budget 600 000 euros. C est bien plus que l arrivé d une étape du tour de France.

    Bref tout va bien ici tout va bien
    Auteur orelsan

    Répondre moderated
  2. Déficit says:

    Dix mille billets vendus pour une prévision de 44 000 euros de rapport et une organisation à 600 000 euros, la différence n’est-elle pas disproportionnée? Le maire peut-il nous donner le détail de répartition de ces 600 000 euros. Pour éviter le déficit, il serait judicieux de diminuer les dépenses.

    Répondre moderated
  3. Henri SITERUK says:

    @ déficit : 44 € * 10 000 billets = 440 000 € et non pas 44 000 €.
    Vous portez bien votre nom 😉

    Répondre moderated
    • Déficit says:

      C’est vrai, vous avez raison. C’est une erreur de ma part mais cela n’explique toujours pas les 600 000 euros investis. 😉

      Répondre moderated
  4. ACM49 says:

    N’en déplaise aux grincheux et autres pisse-vinaigre je me réjouis du retour de ce très bel événement joyeux, familiale, conviviale et qui met très bien en valeur le Saumurois. Longue vie à l’AVV.

    Répondre moderated
  5. Vilains Champenois says:

    Voilà maintenant que notre petit coq courroucé qui monte sur son tas de fumier, bombe le torse et hausse le ton ! Ils vont voir ce qu’ils vont voir les Champenois ! Ils ne savent donc pas à quel point il faut craindre le terrible M. PLUS Saumurois ?

    Répondre moderated
    • @Vilains Champenois says:

      C’est à peu près ça et le champagne ne doit guère craindre la concurrence en France. Mais le plus étonnant est cette réaction tardive.

      Répondre moderated
  6. lolo says:

    Dites moi si je me trompe :
    – auparavant AVV coûtait 1,5 M d’Euros lorsqu’il était organisé par la région. Avec beaucoup moins de participants à l’événement.
    Donc moins efficace.
    – La part de la mairie de Saumur etait de 150 000 € (je pense un peu plus) et de 10 000 €/mairie recevant l’événement.

    Merci de me dire si ces chiffres que l’ont m’a communiqués sont justes ?

    Répondre moderated
    • Pas bons says:

      C’est pas les bons chiffres et c’est le département qui a créé Avv. Pour les bons chiffres, le plus simple est de demander au maire de les rappeler. C’est des informations publiques qui doivent logiquement être communiquées en toute transparence.

      Répondre moderated
  7. DARFEUILLE Bruno says:

    Nouveau venu en 2020 dans la ville de Saumur,je me réjouis à nouveau de cet évènement.
    Bravo à l’ organisation et aux bénévoles de 2021 ainsi qu’aux villes impliquées.
    Longue vie à cet événement.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?