Saumur. La ville et l’agglomération victimes d’une cyberattaque

Depuis ce mercredi 23 mars au matin, la ville de Saumur et l'agglomération Saumur Val de Loire sont victimes d'une cyberattaque impactant de nombreux services.

Depuis ce mercredi 23 mars, à 8 h du matin, la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire et la Ville de Saumur font face à une cyberattaque. Pour la Ville, toutes les infrastructures sont indisponibles, sauf les écoles, et pour la Communauté d’Agglomération, les points lectures sont également épargnés. Un certain nombre d’équipements, de serveurs, de logiciels, ainsi qu’une partie du réseau informatique ont été rendus indisponibles dans le cadre du protocole de sécurité mis en place par le service informatique. Les deux collectivités ont déposé plainte. Dès lors, l’Agence Nationale de Sécurité du système d’information (l’ANSSI), la société CAPGEMINI et la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) ont été saisis, et le plan de sauvegarde informatique activé. Une cellule de crise dédiée est également créée sous la direction de Jackie Goulet, Président-Maire. Les deux collectivités restent cependant en capacité d’assurer l’accueil physique et téléphonique des usagers, dans un plan de continuité d’activité en coordination avec l’ensemble des établissements du territoire. Les rendez-vous pour les créations de cartes d’identité et de passeports continuent d’être honorés. Tous les services de la Ville de Saumur et de la Communauté d’Agglomération restent ouverts au public. « La Communauté d’Agglomération et la Ville de Saumur, et l’ensemble des structures associées, remercient par avance de la compréhension de l’ensemble de ses concitoyens par rapport à cette situation. Tout est mis en œuvre actuellement pour trouver des solutions adaptées à l’ensemble des services au public. »

Commentaires 11

  1. Pasquinel says:

    Sans internet… La fin du monde !!! Dingue comment on peut être devenu si dépendant !!!

    Répondre moderated
  2. Florentais says:

    Bonsoir. La ville a fait de gros investissements dans ce domaine. Mais il y a un retard considérable dans le public comme privé.
    Nous sommes fragile en france face aux attaques. Et malheureusement c est le début d un nouveau terrorisme.

    Répondre moderated
  3. Cyberattaque ou pas? says:

    Comment distingue-t-on une cyberattaque d’une panne informatique ou bien d’une mauvaise réception? Hier, même les particuliers étaient coupés d’internet tous les dix secondes environ.

    Répondre moderated
  4. quoi ? says:

    super mario a cassé son jouet , on va se démerder ,comme d’habitude .

    Répondre moderated
  5. don quichotte says:

    ça va marcher beaucoup moins bien , maintenant . HI.

    Répondre moderated
  6. Superdeg says:

    Pourtant l’administration en général change très et trop souvent de matériel informatique, donc il devrait être moderne et ce n’est pas le matériel qui protège ceux sont les applicatifs donc le logiciel et surtout l’informaticien de service qui suivant l’architecture du réseau protège ce réseau

    Répondre moderated
  7. bourgeais says:

    Ah ..Florenrais ça manquerait sans votre avis 😂

    Répondre moderated
  8. Iso2000 says:

    La mairie va lancer un appel à dons de machine à écrire et de papier carbone et à bénévoles dactylo.

    Répondre moderated
  9. Des nouvelles? says:

    C’est réparé ou pas? Et @ Iso2000: Ceux qui travaillent actuellement via internet savent-ils seulement se servir d’une machine à écrire et connaissent-ils le papier carbone? Rien n’est moins sûr…

    Répondre moderated
  10. Iso2000 says:

    d’où l’appel à des dactylographes bénévoles…et assurément retraités 🙂

    Répondre moderated
  11. @Iso2000 says:

    Nous sommes bien d’accord et donc il faudrait des formations pour les employés pour leur apprendre à taper à la machine à écrire. On devrait appeler Michel Leeb qui règlerait le problème avec joie et bonne humeur;)

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?