Saumur. Laura Ausderau, nouvelle pasteure de la paroisse

L'église protestante de Saumur a désormais une nouvelle pasteure en la personne de Laura Ausderau. C'est la première fois qu'une femme occupe cette place.
Laure Ausderau lors de la cérémonie d'installation ©Eglise protestante réformée de Saumur

Dimanche 23 octobre 2022 s’est tenu le culte d’installation de la nouvelle pasteure de l’église protestante réformée de Saumur, dans la salle des Hauts Quartier à Saumur, puisque le Temple est lui en travaux jusqu’à l’été prochain. Cela fait deux années que la paroisse de Saumur était sans pasteur. La commission des Ministères de la l’Église Protestante Unie de France (EPUdF anciennement ERF ou Église Réformée française), qui décide de l’implantation et de la nomination des pasteurs en France, a décidé d’envoyer sur Saumur Laura Ausderau. Il s’agit de la première femme à occuper ce rôle dans la paroisse qui compte un peu plus de 130 familles. Sur le site de l’Eglise protestante unie de France, elle confiait il y a quelques semaines : « En stage à Sanary-sur-Mer depuis septembre 2021 jusqu’à fin juin de cette année, où de beaux moments, enseignements et rencontres ont étés vécus, voici que je débute mon proposanat dans cette belle ville de Saumur. Auparavant, j’ai obtenu ma licence et mon master à la Faculté protestante autonome de théologie à Genève, ainsi qu’un master Arts et Société à l’Institut protestant de Paris fin juin 2022. J’ai eu la chance également d’avoir exercé deux autres métiers, fondé une famille et vécu en Finlande pendant dix-huit ans, où j’ai été active bénévolement en paroisse luthérienne. Je me réjouis de débuter ce proposanat à Saumur (Maine-et-Loire), que je conçois comme un moment charnière de mise en pratique et d’apprentissage du métier de théologien et de pasteur. C’est aussi un challenge exigeant que je comprends comme une écoute et un accompagnement actifs, un témoignage et un service envers Dieu et envers autrui. »

Le proposanat, quèsaco ?

Le proposanat est une période probatoire de deux ans permettant de valider l’appel au ministère en situation de responsabilité pastorale. L’accompagnement durant cette période par un pasteur expérimenté est organisé par la Commission. Une évaluation à mi-parcours et en fin de proposanat est organisée en liaison avec le président de région. Le proposanat peut être prolongé d’un an en cas de difficultés d’adaptation qui ne semblent pas insurmontables. Le proposanat est aussi pratiqué pour les pasteurs expérimentés qui rejoignent la Fédération, pour que cette période permette de valider leur appel à servir dans ce cadre. À l’issue de cette période une reconnaissance de ministère est prononcée par le Conseil sur proposition de la Commission des Ministères, et le pasteur devient « pasteur l’Église Protestante Unie de France (EPUdF anciennement ERF ou Église Réformée française)».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?