Saumur. Le centre hospitalier en pré-plan blanc

Le Centre hospitalier vit depuis plusieurs semaines une situation de tension extrême qu'il est arrivé à gérer grâce à l'abnégation de ses professionnels et à l'attitude globalement civique de la population. Cependant, la pression s'accentue encore depuis plusieurs jours et les perspectives de fin d'année ne sont pas spécialement rassurantes.

« A ce jour, l’établissement compte 24 patients testés Covid, dont certains, et c’est une nouveauté, sont réellement hospitalisés du fait des incidences de l’infection, » indique le directeur de l’hôpital de Saumur, Jean-Paul Quillet. « L’absentéisme médical et soignant du fait du Covid est à la reprise. L’épidémie de grippe est en émergence et devrait, selon les spécialistes en épidémiologie, être très active au cours de la semaine du 25 décembre. La bronchiolite sévit et met à mal la filière pédiatrique. Plus que jamais, la vaccination contre la grippe et le Covid deviennent incontournables. Le port du masque et le lavage des mains dans tous les lieux publics, toujours obligatoires dans les hôpitaux et structures médico-sociales, ont permis de limiter en 2020 et 2021 les effets des épidémies de grippe, bronchiolite et de gastroentérite. »

Les dispositions en vigueur

Depuis ce mercredi 30 novembre, les dispositions qui suivent sont appliquées au Centre Hospitalier de Saumur :
– Les professionnels des services des urgences orienteront vers la Maison Médicale de Garde et/ou inviteront les personnes dont la venue aux urgences n’est pas justifiée  à se rendre chez un médecin traitant ou à composer le 116-117. Ces pratiques ne se limitant pas à la période de grève des médecins libéraux des 1er et 2 décembre.
– Dans le cadre du mouvement de grève des laboratoires privés, le service des urgences ne prendra pas en charge les patients pour des suivis  de biologies et les biologies sans critères d’urgence,
– Concernant les visites des patients hospitalisés, génératrices d’interruptions de tâches et parfois de tensions du fait de l’incivisme d’une petite minorité de personnes concernant le port du masque,  les amplitudes horaires seront de 15 H  à 19 H et chaque visite ne devra pas excéder 1 heure,
– Les proches des patients hospitalisés sont invités à prendre des nouvelles  par téléphone en se coordonnant pour éviter la multiplication des appels par famille et cela de 9h30 à 14h et de 14h30 à 19h,
– Les hospitalisations programmées ne revêtant pas un critère d’urgence pourraient être reportées selon le contexte du jour,

« Merci à l’ensemble de la population qui nous soutient et sait que cette situation qui revêt un caractère national ne nous empêchera pas de garantir la prise en charge des vraies urgences ainsi que le suivi de nos patients en hospitalisation nécessitant des soins réguliers pour des pathologies sévères », conclut le directeur.

Commentaires 17

  1. Comment vont-ils tenir ? says:

    C’est certain qu’avec les grèves actuelles des médecins libéraux des laboratoires privés la reprise du COVID la bronchiolite et l’arrivée de la grippe….. Comment les aider au mieux ?

    Répondre moderated
  2. Bourgeons nous !!! says:

    Comment les aider au mieux ?
    Et bien soyons solidaires et manifestons en masse NOUS PUBLIC , NOUS PATIENTS , NOUS LES GUEULARDS ( quand ca va pas assez vite ) soutenons ce personnel hospitalier qui malgré un travail usant , fatiguant , et quelques fois humilié…… ne lâche pas et donne de leurs santé pour améliorer ….. voir sauver nos existences

    Répondre moderated
  3. une Anglaise (evidement) says:

    Attendance at CHU Angers means updating personal data once a year. At Saumur CH it has to be done at every visit. The computer system is never working, so queues have to form waiting at Admissions.
    1. Make it an annual check-in system
    2. Get the computer system working.

    Répondre moderated
  4. Covid-19 : Les chiffres communiqués depuis deux ans sont « bidonnés » says:

    C’est la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) qui est citée. Cette dernière a effectivement admis qu’il n’existe aucun chiffre en ce qui concerne les décès et les hospitalisations. Nous apprenons seulement aujourd’hui que l’ensemble des chiffres « officiels » liés aux hospitalisations et décès durant la période #COVID19 étaient bidonnés car… inexistants ! Des chiffres ayant pourtant mené aux pires dérives. Le gouvernement Macron aura menti sur TOUT !

    Répondre moderated
    • @ l’ensemble des chiffres « officiels » liés aux hospitalisations et décès durant la période #COVID19 étaient bidonnés car… inexistants says:

      C’est absolument faux. La DREES publie ces chiffres : Extrait 3 juin 2022 : Statut vaccinal des personnes testées ou hospitalisées entre le 25 avril et le 22 mai 2022. Le nombre de cas positifs et l’incidence hospitalière, en soins critiques comme en hospitalisation conventionnelle, rapportés à la population, sont systématiquement plus faibles pour les personnes de 40 ans ou plus vaccinées avec rappel depuis moins de 3 mois par rapport aux personnes non-vaccinées (Tableau 1).

      Répondre moderated
      • @ @l’ensemble des chiffres « officiels »… says:

        Ah revoilà « PR4G », l’homme à évasion de fréquence ! Si vous aviez lu correctement, vous auriez su qu’on parlait de 2020 et 2021. Qu’est-ce qu’on en a à faire de votre mai 2022… Ou alors vous êtes un collabo menteur patenté qui essaie de noyer le poisson dans l’eau. A défaut de le noyer dans le Pfizer…

        Répondre moderated
        • @ Si vous aviez lu correctement, vous auriez su qu’on parlait de 2020 et 2021 says:

          Exploitation des appariements sur les bases SI-VIC, SI-DEP et VAC-SI jusqu’au 31 octobre 2021: Entre le 25 et le 31 octobre 2021, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants de 20 ans ou plus continue d’augmenter. Il y a ainsi 4 fois plus de tests positifs parmi les personnes non vaccinées que parmi celles complètement vaccinées de 20 ans ou plus, à taille de population comparable.

          Répondre moderated
          • @ @Si vous aviez lu correctement… says:

            Oulhà ! De mai 2022 on est passés à octobre 2021 ! Vous m’inquiétez, vous avez l’air très agité ; visiblement vous êtes en overdose. Ce n’est pas parce que certains ne se vaccinent pas, que vous devez vous sentir obligé de récupérer toutes leurs doses. Là, vous êtes déjà chargé comme une mule colombienne…

        • Si vous aviez lu correctement, vous auriez su qu’on parlait de 2020 et 2021 says:

          A taille de population comparable, il y a environ 9 fois plus d’entrées en soins critiques parmi les personnes non vaccinées que parmi celles qui sont complètement vaccinées de 20 ans et plus. Par ailleurs, entre le 4 octobre et le 31 octobre 2021., il y a environ 9 fois plus de décès chez les personnes non vaccinées que chez les personnes complètement vaccinées à taille de population comparable durant la période considérée.

          Répondre moderated
          • @Si vous aviez lu correctement, vous... says:

            L’Angleterre, seule à fournir des taux de mortalité par statut vaccinal. En revanche, la Drees n’a pas accès au statut vaccinal des personnes décédées ces deux dernières années «toutes causes de décès confondues». Pour en disposer, il serait «nécessaire d’apparier la base VAC-SI avec une base de données intégrant l’ensemble des décès», répond-elle à CheckNews. La France est le seul pays à n’avoir pas réalisé pareil appariement…

    • l’ensemble des chiffres « officiels » liés aux hospitalisations et décès durant la période #COVID19 étaient bidonnés car… inexistants ! says:

      Encore faut-il être capable de se renseigner sur les sites fiables et non pas auprès des journaleux et sites dits indépendants, bien loin d’être indépendants…

      Répondre moderated
      • Les antivax demandent aux médias de parler des études post vaccination Covid says:

        « Devant les instances européennes, la question posée à Pfizer ‘est-ce que des tests ont été faits pour voir si ça allait arrêter la transmission du virus ?’ Pfizer répond ‘non’. Il y a eu plein de questions cohérentes posées et ça ne fait bouger personne. On ne voit rien dans nos médias, rien ! », s’étonne la sage-femme suspendue.

        Répondre moderated
  5. A COVID 19 says:

    Quel est le lien entre votre commentaire et l’article ? Mais oui vous avez raison il n’y a pas eu de canicule ni de COVID ni de grippe ni de bronchiolite ni de morts….la guerre en Ukraine n’existe pas les hommes n’ont pas marché sur la lune et les avions ne se sont jamais écrasés sur les tours…Vivez heureux.

    Répondre moderated
    • @A COVID 19 says:

      Le lien? La chaîne Santé ayant honteusement menti pendant deux ans, difficile de la croire maintenant et encore moins de la plaindre…

      Répondre moderated
  6. Grèce: la justice impose la réintégration de 6 500 employés non vaccinés du secteur de la santé says:

    La Grèce va devoir rapidement réintégrer plusieurs milliers d’employés du secteur de la santé, qui avaient été écartés l’an dernier en raison de leur refus de se faire vacciner contre le Covid-19. Le gouvernement a confirmé la décision de la justice mardi 29 novembre.

    Répondre moderated
  7. Transmission du Covid-19 : les autorités ont menti sur l’efficacité du vaccin pour justifier les pass sanitaire et vaccinal says:

    Au-delà de cette manipulation, l’audition de Janine Small fait émerger sur les réseaux sociaux une autre critique qu’on pourrait résumer ainsi : si personne n’a évalué l’effet sur la transmission en décembre 2020, pourquoi le gouvernement a-t-il imposé le pass vaccinal, en juin 2021, sur l’argument d’une protection altruiste, avant de faire de même pour le pass vaccinal ? En d’autres termes : les autorités ont menti sur l’efficacité du vaccin contre la transmission!…

    Répondre moderated
  8. Soignante non vaccinée réintégrée: son avocat met en cause "une procédure non respectée" says:

    Pour l’avocat de la sophrologue, également infirmière à l’Institut Curie, la vaccination répond à une question de « conscience personnelle » mais « la loi du travail doit s’appliquer ». Selon l’avocat, avec la loi sur la suspension des soignants non vaccinés, des employeurs ont fait « du zèle » en l’utilisant comme prétexte « pour se séparer d’un certain nombre de salariés ». Comme c’est vilain…

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?