Saumur. Les composteurs de Kyrielle seront fabriqués par l’entreprise d’insertion ASURE

L’entreprise à but d’emploi ASURE, située dans les anciens locaux d’Altrex à Saumur, fabriquera dorénavant les composteurs pour Kyrielle, le service de traitement des déchets de l’agglomération Saumur Val de Loire. Ceux-ci seront réalisés à partir de palettes destinées à la destruction.

Ce jeudi 25 août 2022, le service de collecte des déchets de l’agglomération Saumur Val de Loire, Kyrielle, et l’entreprise à but d’emploi Asure ont signé une convention. Celle-ci consiste au réemploi de matériaux en déchetterie, en l’occurrence du bois de palette, pour en faire des composteurs pour les habitants du territoire de l’agglomération. L’EBE Asure, issue du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée, a en effet commencé son activité en avril dernier. A ce jour elle emploie 25 personnes à Saumur et Montreuil-Bellay pour diverses activités (relire nos articles). Parmi celles-ci, la création d’objets en bois. Pour ce faire, elle a dû s’équiper en machines pour le travail du bois. Parmi les 25 employés, 10 s’attachent à la fabrication des composteurs. Ils sont encadrés par Julien Le Coz qui apporte son expertise et conseil à l’équipe. Avec le contrôle final de la qualité du produit, elle se positionne en amont et en aval de la réalisation. « Nous avons travaillé en amont avec kyrielle afin de créer un prototype qui correspond aux attentes de la SPL. Trois prototypes ont été créés pour finalement arriver au modèle qui sera distribué. La sécurité, l’accessibilité, la facilité de transport et de montage ont ainsi été pensées par les membres d’Asure et de Kyrielle en travaillant de concert », explique Sandra Penisson, responsable de l’EBE.

Standardiser la production

L’objectif aujourd’hui pour Asure est de réussir à standardiser sa production pour arriver à produire environ 1 composteur par jour. « Pour cela nous devons bien déterminer les tâches de chacun. Il y a une partie de réception des palettes, leur démantèlement, il faut enlever les pointes, trier les morceaux de bois par épaisseur, la coupe, le montage… Il faut donc définir des postes et des tâches en fonction des compétences et des accointances de chacun », poursuit Sandra Penisson. De son côté, Kyrielle, s’engage à fournir à ASURE les palettes de bois, avec un minimum de livraison 1 fois par semaine, et sera en charge de les porter à la vente, au siège, 201 Boulevard Jean Moulin à Saumur. Enfin, la société proposera des animations et des visites en lien avec les déchets auprès des salariés d’ASURE. ASURE récupère également les palettes de différentes entreprises saumuroises.

Économie circulaire

« Il s’agit d’une véritable opération de circuit court. Elle présente plusieurs intérêts pour nous Kyrielle. Cela permet en effet de répondre à des enjeux économiques et environnementaux en favorisant l’économie circulaire et de proximité. Par ailleurs, cela nous permet de concevoir avec ASURE un produit totalement sur mesure et d’avoir une certaine réactivité en cas de besoins de modifications et autres. Enfin, cela répond à des objectifs fixés par l’agglomération », détaille David Goudet, directeur général de Kyrielle. En effet, dans le cadre du programme de prévention des déchets voté en conseil communautaire de Saumur Val de Loire le 1er avril 2021, 33 actions et 3 axes majeurs ont été approuvés. Parmi ceux-ci : Étudier et suivre l’évolution du territoire en matière de réduction et de valorisation des déchets ; mobiliser le territoire ; proposer des solutions concrètes pour réduire et valoriser les déchets. La SPL Saumur Agglopropreté/Kyrielle, service déchets ménager de l’Agglomération Saumur Val de Loire, est chargée de mettre en œuvre ce programme. Elle a ainsi développé le compostage partagé (47 sites) destiné aux habitants du territoire dépourvus de jardin, ainsi qu’une activité de vente de composteurs individuels (390 composteurs vendus en 2021). Kyrielle anime également le plan d’action économie circulaire de Saumur Val de Loire qui vise à développer de nouvelles manières de produire et consommer. L’objectif est de limiter la consommation des ressources et de réintroduire la matière contenue dans les déchets dans les cycles de production.

Une réponse à la pénurie de bois

Ce partenariat tombait par ailleurs à point nommé, puisque la filière bois rencontre actuellement des difficultés d’approvisionnement. « Malgré une demande croissante sur le territoire (+21 % en 2021), les ventes 2021 ont été ralenties en raison d’une pénurie de composteurs en bois, les usagers
préférant attendre la prochaine livraison plutôt que d’acheter un composteur en plastique. Composteurs plastiques que nous souhaitons à terme totalement remplacer par ceux en bois »
, souligne Kyrielle. L’EBE doit réaliser des activités économiques qui ne viennent pas en concurrence avec des entreprises du territoire. « Or le fournisseur que nous avions jusqu’à maintenant nous a assuré qu’il ne pouvait pas répondre à notre besoin en temps et en heure. Il utilisait du bois qu’il importait. A présent, nous avons une source de matériaux qui est quasi inépuisable au vu de la quantité de palettes que l’on collecte et qui évite de jeter du bois qui manque actuellement », poursuit David Goudet.

150 composteurs par an

Réalisés intégralement avec du bois recyclé issu de palettes provenant des déchèteries de Kyrielle ou d’entreprises, 4 types de composteurs sont fabriqués : 1 000L et 800L (pour les composteurs partagés et donc réservés à Kyrielle), 300L et 600L (pour la vente au public). Les planches sont sélectionnées puis calibrées avec soin par l’équipe d’ASURE pour veiller à une belle homogénéité visuelle du composteur. Ce sont ainsi 150 composteurs par an qui devraient sortir des ateliers pour le bénéfice des habitants et 10 bacs à broyat pour compléter les sites de compostage partagé du territoire. Le composteur dédié aux habitants arrive en kit en 4 morceaux de bois qu’il suffit de fixer simplement à l’aide d’écrous papillon qui ne nécessitent pas d’outils. Cela combine facilité de stockage, de transport et de montage. Les tarifs sont de : Composteur 300 L : 27€ TTC / Composteur 600 L : 32 € TTC. Le tarif reste inchangé pour les habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !