Saumur. Les personnels CFDT de la Clinique de la Loire mobilisés

Ce mardi 18 octobre, jour de mobilisation inter-professionnelle, les personnels CFDT de la clinique de la Loire de Saumur était aussi en débrayage. Le mot d'ordre : "La CFDT mobilisée avec les salariés de la branche privée lucrative pour obtenir des rémunérations à hauteur de votre investissement quotidien." Le communiqué de la CFDT

« En 2021, le CFDT a demandé l’ouverture d’une négociation d’un accord « classifications-rémunérations » avec pour deadline l’été 2022. Pourquoi cette demande ? Parce que depuis des années il y a des inégalités de traitement entre les salariés des cliniques et des maisons de retraite.
En 2022 : 62 coefficients sous le SMIC. Bravo les employeurs !
Depuis la rentrée 2021, les employeurs de la branche n’ont jamais répondu au projet CFDT posé sur la table. Pendant ce temps-là, les groupes continuent de se goinfrer et les salariés trinquent. A aucun moment les employeurs n’ont entendu les revendications que porte la CFDT.
Lors de la dernière « négociation » le 27 septembre, la CFDT a claqué la porte et passe en mode « mobilisation ».
Pour les salariés, le CFDT revendique :
– une valorisation de l’ensemble des rémunérations pour tous les salariés de la branche, comparables à celles de l’hôpital public
– une équité salariale pour tous les professionnels, sans aucune discrimination
– une sécurisation et une application « Ségur » pour tous
– une convention collective unique »

Commentaires 3

  1. Patient de la clinique says:

    CE COMMENTAIRE S’ADRESSE AU DIRECTEUR DE LA CLINIQUE .
    En total soutient au personnel de la clinique, etant un patient régulier , j’estime que le personnel MÉRITE d’avoir une reconnaissance de leurs compétences

    Répondre moderated
  2. Florentais says:

    Bonsoir. Je croyais qu il y avait que la CGT comme syndicat pas gentil…
    Enfin d après les chroniqueurs à la tv

    Répondre moderated
  3. Superdeg says:

    La clinique facturait 10 €uros de forfait administratif illégalement (j’espère qu’ils ont remboursé les patients), et maintenant elle sous paie leur personnel, la preuve la demande est d’être payé pareil que dans le public, mais l’histoire ne dit pas si c’est avec le SFT (Suplt Familial de Traitement) qui peut atteindre +8% et 213 €uros/mois en plus à partir du 4° enfant https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32513/personnalisation/resultat?lang=&quest0=1&quest=

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?