Saumur. L’hôpital fait face à une activité très intense

Le Centre Hospitalier de Saumur fait face en cette fin de mois de juillet à une activité très intense. Une situation particulièrement tendue dans ce contexte estival.

Le centre hospitalier de Saumur fait actuellement face à une activité très intense, notamment en ce qui concerne le nombre de passage aux urgences. L’établissement doit composer avec une activité accrue et des effectifs en tension entre de nombreux arrêts et les congés estivaux des personnels soignants. L’établissement de santé invite les usagers à contacter le numéro d’appel ou les praticiens locaux avant de se rendre aux urgences et ainsi surcharger le service. « Ce vendredi 22 juillet à 18h, l’hôpital ne disposait que de quelques lits pour hospitaliser ses nouveaux patients avant le week-end. Il a été fait appel à la solidarité des autres établissements du territoire. Depuis quelques jours, nous enregistrons un nombre de passages élevé aux urgences. 15 patients Covid y sont hospitalisés. Afin de nous permettre une prise en charge optimale des véritables urgences, nous remercions la population de prioriser l’appel au 116-117 ou/et de demander conseil au pharmacien », souligne le directeur de l’hôpital de Saumur, Jean-Paul Quillet.

Commentaires 2

  1. CAMIPO says:

    Solidarité avec les autres établissements du territoire alors qu eux mêmes sont confrontés à de fortes tensions en effectifs et fermetures de lits et de services. Tout est bien compliqué pour tout le monde. Un problème que nos politiciens doivent prendre à la racine et pas forcément uniquement culpabiliser les directions , le personnel en poste et la population

    Répondre Modérer
  2. gédéon says:

    Effectivement mais n’est-ce pas l’ensemble de notre système de santé qui serait à revoir ? Je suis peut-être sévère mais j’estime que le Conseil de l’ordre des médecins et autres instances devraient prendre à bras le corps l’urgence à repenser l’irrigation du territoire national en matière de généralistes. Les contraintes ? Ben oui, mais c’est lorsque l’on se lance dans ce genre de carrière professionnelle qu’il faut y penser. En tout cas MERCI aux personnels hospitaliers.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !