Saumur. Remise du label ÉcoQuartier pour le projet du Quartier du Chemin-Vert à Saumur

Le 14 décembre dernier le ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires chargé de la Ville et du Logement, Olivier Klein, a remis les labels Écoquartiers aux 33 lauréats 2022, dont la ville de Saumur pour son projet de réaménagement du Chemin Vert.

La Ville de Saumur est responsable, aux côtés de l’État, l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), l’Agglomération Saumur Val de Loire et Saumur Habitat, de la stratégie d’intervention à l’échelle du Contrat de ville et du plan de rénovation urbaine, (PRU2). Le PRU2 répond aux besoins de modernisme, de maîtrise énergétique et d’intégration environnementale des futures opérations et des réhabilitations. Les principales réalisations ont débuté dès 2018 au coeur du quartier du Chemin-Vert et s’échelonneront sur une dizaine d’années. Ce projet qui s’inscrit dans une démarche d’écoquartier a obtenu sa labellisation Écoquartier ÉTAPE 2 lors d’une cérémonie présidée par le ministre délégué auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires chargé de la Ville et du Logement, Olivier Klein, le 14 décembre 2022. Olivier Klein a remis les labels Écoquartiers aux 33 lauréats 2022 de France et également du Japon et de la Colombie.

Le quartier du Chemin-Vert

Avec le NPNRU, l’objectif est d’affirmer le potentiel résidentiel, économique et environnemental de ce quartier situé aux bord du Thouet. L’action est concentrée dans le coeur du quartier autour des commerces, du collège, de la piscine et de la gare routière. Le plan urbain s’engage sur le long terme sur 4 grandes orientations :
– Conforter le coeur de quartier en y regroupant des équipements existants et nouveaux, facteurs d’animation et d’intensité urbaine ;
– Aider au maintien des activités commerciales, par les services et par des ateliers et bureaux pour des artisans ;
– Densifier la trame verte du quartier, relier aux paysages naturels des bords du Thouet, rivière attenante ;
– Diversifier l’offre de logement, en restructurant le patrimoine social, et en ouvrant sur un potentiel foncier pour l’accession à la propriété.

La reconfiguration de la trame urbaine en une succession de placettes et cheminements propices aux déambulations, favorisera la qualité de vie et la convivialité, en s’inspirant de la palette végétale des bords du Thouet. Ce projet en voie de conventionnement est le fruit d’une démarche de concertation citoyenne alliant visites d’expériences, balades urbaines, marches exploratoires des femmes, approche santé-environnementale… Un ensemble de dispositifs a été déployé afin de faire émerger l’expertise des habitants.

Pour aller plus loin : Relire notre article sur le projet d’aménagement du Chemin-Vert : https://www.le-kiosque.org/saumur-le-chemin-vert-sera-totalement-renove-et-repense-dici-fin-2025/

La démarche écoquartier

À la signature de la charte Écoquartier en 2018, l’ensemble des partenaires a eu la volonté de s’engager dans un projet exemplaire, que ce soit dans les formes urbaines et l’architecture, les usages proposés, ou dans les modalités de conduite de projet. La mobilisation citoyenne est un élément majeur de la conduite du projet. Faire entrer son projet d’aménagement dans la démarche ÉcoQuartier, c’est :
– Mettre en oeuvre les 20 engagements du référentiel ÉcoQuartier pour intégrer toutes les dimensions d’un aménagement durable dans son projet ;
– Entrer dans le club ÉcoQuartier, un réseau de collectivités et de professionnels engagés pour une transition vers de villes et des territoires durables ;
– Bénéficier de formations gratuites pour faciliter la mise en oeuvre des projets par l’apprentissage de nouvelles façons de faire ;
– Participer à des événements locaux, régionaux ou nationaux pour partager les retours d’expériences issus de métropoles, de villes moyennes et de centres-bourgs ruraux.

Depuis 2013, plus de 500 écoquartiers sont engagés ou ont été labellisés démontrant la vitalité de la démarche. La démarche ÉcoQuartier accompagne les acteurs territoriaux pour concevoir, construire et gérer des villes et territoires qui répondent aux principes du développement durable de l’Agenda 2030. Un ÉcoQuartier intègre l’ensemble des enjeux de l’aménagement durable et offre à ses habitants la possibilité d’un mode de vie répondant aux grands enjeux du climat, de la biodiversité et du vivre ensemble, en s’appuyant sur les ressources locales. Les 20 engagements du Référentiel ÉcoQuartier sur lesquels le projet est évalué :
– Dimension 1 « Démarche et Processus »
– Dimension 2 « Cadre de Vie et Usages »
– Dimension 3 « Développement territorial »
– Dimension 4 « Environnement et Climat »

A compter de 2023, la labellisation, envisageable jusqu’à présent au stade pré-opérationnel et au stade du chantier, sera ciblée sur les quartiers « livrés » et « vécus » selon une logique de millésime. La prochaine campagne de labellisation sera associée à des objectifs de performance qualitatifs, quantitatifs et contextualisés, sur la base d’une vingtaine d’indicateurs nationaux répondant aux défis de la ville durable : sobriété, inclusion, création de valeurs, résilience. Les cibles seront fixées par le porteur de projet. Ainsi, dès 2023, la reconnaissance du label « ÉcoQuartier Livré » (à la fin du chantier) et du label « ÉcoQuartier Vécu » (trois ans après l’obtention du label « ÉcoQuartier Livré »), reposera sur l’instruction d’un dossier de candidature et une visite sur site par un binôme d’experts, afin d’évaluer la pertinence des réponses aux vingt engagements du référentiel, ainsi que sur l’analyse des performances au regard de l’atteinte des cibles fixées par le porteur de projet pour les indicateurs nationaux.

Commentaires 2

  1. gag! says:

    c’est une plaisanterie?

    Répondre moderated
  2. Superdeg says:

    L’auteur de cette belle doit être bac+5 des rêveurs écolos bobo, pourvu qu’il est des dealers de cannabis….

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?