Saumur. Rentrée 2022 : La hausse des prix va peser lourd dans le budget de la ville

À l’occasion de la traditionnelle visite de rentrée dans les écoles saumuroises, le maire de la ville a évoqué l’impact qu’allaient avoir les hausses des prix de l’énergie, des salaires et des denrées alimentaires sur le budget de la ville.

La ville de Saumur va investir sur l’année 2022 770 000 euros dans les écoles publiques. Il s’agit seulement de la part des investissements à laquelle il faut ajouter le montant du chantier de l’école Millocheau (notre article par ailleurs), qui s’élève à 1,2 million d’euros selon le prévisionnel. La ville de Saumur a en effet fait le choix d’une politique forte de rénovation de son bâtimentaire scolaire. « Plus on entretien les bâtiments plus ils sont attractifs et moins on perd d’enfants. Rénover foncièrement puis entretenir les bâtiments, c’est aussi économiser de l’argent et faire perdurer son patrimoine. C’est pourquoi la ville de Saumur a décidé de consacrer une part importante de son budget d’investissement aux écoles », explique le Maire de Saumur, Jackie Goulet. La ville de Saumur doit également compter un budget important dédié au fonctionnement des écoles. « Cela n’est pas évident à calculer étant donné que sur la centaine d’agents qui travaillent en lien avec les écoles à la ville de Saumur, tous ne sont pas à 100% sur les écoles et réalisent d’autres tâches », précise-t-il également. Sur les budgets annexes que sont le périscolaire et les crèches, la ville de Saumur a un reste à charge de 650 000 euros pour le premier et de 700 000 pour le second.

Des repas de 1.31 à 3.62 euros

Des budgets importants donc, et qui risquent d’augmenter encore avec les hausses annoncées. « Plusieurs hausses sont en effet prévues. Il y a tout d’abord l’augmentation des salaires qui va représenter une hausse de 3 à 4%. Nous aurons également une augmentation de 5 à 10% sur le budget cantine en raison du prix des denrées alimentaires qui va lui flamber », détaille le Maire qui estime que ces augmentations sont « absorbables » par la collectivité. Concernant la restauration scolaire, la ville de Saumur a décidé d’augmenter de 1% les tarifs du repas pour les foyers les plus modestes vivants sur Saumur, de 3% pour les foyers les plus aisés et de 10% pour les foyers résidant en dehors de la ville de Saumur. A noter que le prix d’un repas, en prenant en compte le coût des personnels, revient à la ville à environ 8 euros. Le tarif le moins cher pour les familles est de 1.31 euros et le plus cher est de 3.62 euros. Il est à un peu plus de 5 euros pour les familles en dehors de Saumur, et qui ne payent donc pas d’impôt dans la ville. « On sait pertinemment que l’on aura un delta entre la hausse des différents coûts. Mais cela correspond à la philosophie de l’équipe municipale que de proposer un repas à prix abordable pour tous. La différence la ville la prendra à sa charge », commente le maire.

Des écoles principalement chauffées au gaz

Mais il n’en sera pas tout à fait de même pour le coût de l’énergie qui va bondir dans les mois à venir selon les prévisions. « Une grande partie de nos écoles sont chauffées au gaz, car c’était à l’époque l’énergie la moins chère et la plus simple, car présente dans la ville. Mais on annonce aujourd’hui un prix qui va être multiplié par 4 ou 5 ! À titre d’information, la ville de Saumur a une facture annuelle de gaz de 250 000 euros. Cela fera donc 1 million d’euros. Et ça, c’est sans crise sanitaire où l’on doit aérer les salles en plein hiver », réagit l’édile. Il déplore que la municipalité ait « mis 7 ans à faire des économies de 3 millions d’euros sur son budget pour qu’en l’espace d’un an le budget de fonctionnement augmente de 1.5 à 2.5 millions d’euros en raison des hausses du prix de l’énergie et des salaires ». Jackie Goulet promet donc que « la chasse au gaspillage sera donc colossale et nous allons veiller au respect des 19 degrés dans les établissements scolaires, comme dans l’ensemble des bâtiments communaux. » Il assure enfin que « quoiqu’il arrive, nous mènerons les chantiers et nous ferons les projets que l’on a annoncés concernant les écoles de Saumur. »

Commentaires 3

  1. bourgeais says:

    On en parle des chèques de rentrés scolaires qui ont bien augmenté et sont à la charge de tout les citoyens payantes impôts..alors finalement !

    Répondre Modérer
  2. Superdeg says:

    Mais ceux qui ne paient pas d’impôt sur leurs communes donc pauvres , ils devraient payer 1,32€uros pas 5 €uros car ça fait une grosse taxe 3.68€uros par jour! C’est presque le prix de la taxe de séjour dans un palace (4€) à Saumur! Goulet serait-il macronisé?

    Répondre Modérer
  3. Contribuable says:

    Pour une fois l’allocation de rentrée scolaire va un  » peu  » aider a payer les frais de scolarité !!! C’est a dire l’allocation qui est  » normalement destinée.

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !