Saumur. Urgences surchargées, le directeur appelle les usagers à consulter la médecine de ville

Le Centre Hospitalier de Saumur fait face à une augmentation considérable des entrées aux urgences. Pourtant, bon nombre des entrées ne nécessitent pas forcément une prise en charge urgente par l’hôpital et pourraient être traitées par la médecine locale. Le directeur de l’hôpital appelle les usagers à contacter leur médecin en priorité en cas de situation non urgente.

Depuis deux semaines, les urgences du Centre Hospitalier de Saumur connaissent un nombre de passages record. « Nous avons une augmentation de + 18 % par rapport à la même semaine en mars 2019 », commente le directeur du centre hospitalier de Saumur, Jean-Paul Quillet. On pourrait dans un premier temps vouloir associer ces passages à la reprise de l’épidémie de Covid-19 et pourtant : « Ces passages ne sont pas essentiellement dus à la Covid. Une majorité ne répond pas au caractère d’urgence (grippe, petite traumatologie, …) et pourrait être pris en charge en médecine de ville », déplore le directeur. En effet, « cette situation génère des temps d’attente importants et perturbe la bonne prise en charge des patients venant pour des pathologies lourdes. » Jean-Paul Quillet invite donc les usagers à prendre en priorité rendez-vous chez leur médecin traitant en cas de pathologies non urgentes : « Pour ces raisons, nous vous remercions d’éviter autant que possible de venir aux urgences dans ces cas et de privilégier une prise en charge chez votre médecin traitant ou à la maison de garde. Appeler le 116 – 117 pour un avis médical ou une orientation vers un médecin », conclut-il.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Commentaires 16

  1. Qui séme le vent... says:

    Pendant deux ans la bande à Macron a maintenu les français dans la peur du covid pour pouvoir réaliser toutes ses petites saloperies. L’hopital de Saumur n’a pas été le dernier pour relayer la psychose et stygmatiser les non-vaccinés… Alors cette fois, c’est la faute à qui? Je ne pense pas que ce soit ce pauvre article dans le Kiosque qui va convaincre les « malades »de ne pas paniquer…

    Répondre Modérer
  2. Superdeg says:

    Qui peut donner la liste des coordonnées de médecins qui prennent de nouveaux patients? Ce directeur ne doit être au courant du problème, lui il a tout sur place. Merci pour la liste ça va arranger beaucoup de monde, peut-être ceux qui vont par dépit aux urgences

    Répondre Modérer
  3. Citron pressé says:

    C’est une blague???

    Répondre Modérer
  4. Le concombre masqué says:

    Oui vous avez raison. Difficile de trouver un médecin qui accepte de nouveaux patients à Saumur. Demandez aux fonctionnaires qui sont mutés régulièrement (les militaires) et qui sont rejetés partout. Ils vont à l’hôpital qui a obligation de les soigner. Étrange que le directeur de l’hôpital ignore cette situation.

    Répondre Modérer
  5. franhub says:

    Superdeg a raison. Impossible de trouver un médecin traitant qui accepte de nouveaux patients dans un délai raisonnable. Dans ma recherche, j’ai été reçu par un interne dans le cabinet de ville d’un médecin qui assure des urgences à l’hôpital….

    Répondre Modérer
  6. Néanmoins says:

    il faut que chacun sache néanmoins qu’il y a une maison de garde médicale juste en face des urgences et des médecins libéraux y assurent une permanence. Eux mêmes souhaiteraient y voir plus de patients pendant leur permanence. Donc en appelant au numéro indiqué dans l’article certains pourront être orientés vers cette maison médicale de garde. Maintenant si vous préférez attendre des heures aux urgences…

    Répondre Modérer
  7. commentaires irresponsables says:

    Les commentaires sont vraiment incroyables et basiques. L’hôpital et ses personnels ne sont pas responsables des maux de la société. Ils en subissent les conséquences et heureusement que le service public est la. Le directeur a raison de tenter de protéger les personnels avec les moyens limités à sa disposition. pendant ce temps là les amis de Superdeg et notamment la clinique font du chiffre .

    Répondre Modérer
  8. Moralité says:

    Heureusement que l’hôpital est là.Alors Mrs Superdeg et autres arrêtez de le flinguer sans cesse. A bon entendeur salut !

    Répondre Modérer
  9. Lamauvaise foiedesgens., says:

    Quelle mauvaise !
    Rien que sur doctolib dans un rayon de 15 km autour de Saumur 9 médecin donne des rendez-vous dans les 48 heures !!!!
    C’est trop facile d’aller aux urgences pour des bobos et après de se plaindre des délais d’attente ou de la non prise en charge.
    Soyer responsable et respectez le personnel qui n’a rien demandé.

    Répondre Modérer
  10. 30 ans au moins says:

    ça fait 30 ans au moins que les gens saturent les urgences pour des bobos et même en présence de médecins en ville. La maison de garde médicale de garde est sous utilisée.

    Répondre Modérer
  11. Pauvre personnel says:

    En 5 an, notre président à fermé 17900 lits. Cherchez l’erreur ! Le personnel assume ce démantèlement comme il peut

    Répondre Modérer
  12. Jean aimar says:

    L’hôpital de Saumur le personnel est aimable, courtois, sympathique
    La solution faire payer 50 Euro d’entrée… Pour les cas non urgent ça calmerait les gens qui abusent je trouverai ça tout à fait normal

    Répondre Modérer
  13. Jean aimar says:

    Ne mettez pas la responsabilité sur les gouvernants je vous rappelle qu’il y a eu plus de 100000 morts du au covid si on avait pas protégé vous auriez hurler.. pourtant dans certains cas on se demande… Ça n’a rien a voir avec la fermeture mais avec les guignols qui vont a l hôpital pour un bobo pour une chute fe vélo ou le verni est parti pu un bras cassé avant c’était le médecin qui faisait ça non il faut taxer dur

    Répondre Modérer
  14. A qui sème le vent says:

    Parce que vous auriez préféré plutôt que d’avoir des points réguliers portant sur la situation réelle l’hôpital dise « Dormez bien braves gens tout va bien ». Ni dans le déni comme vous ni dans le catastrophisme lorsque l’on se contente de dire ce qui est.

    Répondre Modérer
    • @A qui séme le vent says:

      La pandémie a été gérée par une politique sanitaire de répression et de stygmatisation. Vos fameux « points réguliers » n’étaient rien d’autre que de la propagande écrite par le cabinet Mc Kinsey et édictée par le psychopate moumouté.

      Répondre Modérer
  15. Jean aimar says:

    Je suis passé sous une calèche.. tiré par un cheval sur plusieurs centaines de m les pompiers m’ont demandé si je voulais allér a l hôpital..comme j’avais rien de cassé..un médecin militaire ( qui était sur place )de combat a dit que j’avais rien de cassé. J’y suis pas allé. Ça fait 4 mois que je suis immobilisé. Mais je vais pas embarrassé l hôpital… Il ont pas que ça a faire déjà qu’il m’arrive pendant 2/3 ans de ne pas aller au médecin..

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?