Saumurois. Anjou Vélo Vintage : le marché public attribué à LEO

L’annulation d’Anjou Vélo Vintage en 2022 cet été avait quelque peu ému les Saumurois, élus et professionnels du tourisme. Mais l’événement reviendra bien dès 2023 avec l’entreprise saumuroise Loire Evènement Organisation (LEO) pour le porter.

Nous vous en avions déjà parlé dans un précédent article, l’événement emblématique du Saumurois Anjou Vélo Vintage n’a pu avoir lieu en 2022 pour des raisons administratives et juridiques sur la forme de cette organisation. Une Délégation de Service Public avait été dans un premier temps envisagée et deux appels d’offres avaient été lancés par la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire, propriétaire de la marque. Une seule entreprise, LEO qui organisait déjà jusqu’à maintenant l’événement, avait répondu à l’appel d’offre, mais malheureusement en dehors des clous et la collectivité n’avait pu accepter. Au vu des contraintes des entreprises, l’agglomération avait relancé un second appel d’offres plus allégé, mais aucune entreprise n’y avait répondu. La collectivité avait donc pris la décision d’annuler l’édition 2022 au vu de l’échéance qui se rapprochait et de l’impossibilité de l’organiser. Elle a donc lancé un marché public pour l’organisation d’Anjou Vélo Vintage, dans lequel l’entreprise retenue est prestataire. Le contrat est établi pour une durée de 5 années, donc sur la période 2023/2027.

5 entreprises candidates

5 entreprises ont proposé un projet. « Parmi ces 5 dossiers, 2 n’étaient absolument pas dans les clous et ont été rapidement écartés. 3 ont été auditionnés. L’un d’entre eux avait une ossature un peu faible. Deux entreprises sortaient donc du lot et sont repassées à la moulinette. Cela s’est finalement joué à quelques détails et LEO a finalement été sélectionnée. La différence s’est faite notamment sur sa force au niveau des animations et l’accompagnement des publics tout au long des parcours. En termes de tarifs, d’organisation et de qualité des villages, les deux entreprises étaient au coude à coude. Mais sans doute l’expérience de LEO a joué », explique Jackie Goulet, le président de l’agglomération. Il précise également que l’autre entreprise du duo final, sans pouvoir dévoiler son identité, « était d’envergure nationale et avait une expérience dans l’organisation d’événement comme AVV. Cela signifie que la marque intéresse et est particulièrement porteuse. » En effet, Anjou Vélo Vintage représente un enjeu financier, mais aussi d’image, touristique et de communication pour le territoire du Saumurois. Si LEO est le prestataire de l’événement, l’agglomération en sera la coordinatrice. Des commandes seront par ailleurs passées aux SPL Kyrielle pour le traitement des déchets sur l’événement et à la SPL tourisme pour la communication et la billetterie, en complément du marché public.

Commentaires 6

  1. Vlady Boissin says:

    Quoi de mieux qu ‘un événement Saumurois et d envergure internationale soit confié à une entreprise Saumuroise . C est parfait ….

    Répondre Modérer
  2. bourgeais says:

    Hasard total bien sûr

    Répondre Modérer
  3. Jdr says:

    Comme par hasard…

    Répondre Modérer
  4. Lumaca says:

    Bravo à LEO et bravo à sa directrice aussi charmante que compétente !

    Répondre Modérer
  5. Simone says:

    Bonsoir. Bon on va y arriver ou pas ?
    C est bien compliqué tout ça…..
    Par contre les bénévoles sont de la responsabilité de qui ? En cas d accident.
    Car c est toujours pas clair le jour où il y aura un drame qui paye ? La ville (contribuable) où Leo?

    Répondre Modérer
  6. Sablons 49 says:

    Une année de perdu, pour au final prendre les mêmes et recommencer… Doit y’avoir une petite histoire d’argent la dessous !!

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !