Saumurois. « La nuit, je brille ! » Une campagne de sensibilisation et de prévention

Comme chaque année à l'approche de l'hiver, la Fédération française des usagers de la bicyclette porte la campagne "Cyclistes, brillez !". Durant tout le mois de novembre, les associations membres de son réseau, ses partenaires et les défenseurs des mobilités actives se mobilisent pour sensibiliser les cyclistes à l'importance d'un bon éclairage. La Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire a décidé d’aller plus loin en élargissant son action à tous les usagers des mobilités actives. Avec son slogan « La Nuit je brille » la collectivité souhaite mobiliser et sensibiliser les cyclistes, les piétons, les usagers des transports scolaires et les utilisateurs de trottinettes.
Photo archive de la Fédération des usagers de la Bicyclette.

De trop nombreux cyclistes roulent la nuit sans éclairage et 57 % de ceux qui roulent en ville de nuit sont mal éclairés (source : enquête de l’association Prévention routière et de la MMA – mars 2018). Il en est de même pour les utilisateurs de trottinettes. Si le port du gilet jaune est obligatoire pour les élèves scolarisés de la classe de maternelle à celle de 3ème sur les circuits scolaires, il est fortement recommandé mais peu utilisé par les autres usagers des transports en commun.
En automne, quand les jours raccourcissent, l’éclairage et le port d’équipement rétro-réfléchissant devient indispensable. Il est primordial de se rendre visible pour assurer sa propre sécurité, mais également pour protéger les autres usagers de la route. Sans éclairage, les cyclistes ne sont pas vus ou ne sont vus qu’à la dernière minute par les autres usagers de la route. Sans aucun équipement rétro-réfléchissant, un enfant n’est, en moyenne, visible par un automobiliste qu’à partir de trente mètres, alors qu’il est, en moyenne, visible à plus de cent cinquante mètres lorsqu’il en est équipé

Une campagne de communication et deux temps forts

Dans le cadre de cette campagne, la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire a choisi de diffuser son message « La nuit, je brille » via des affiches visibles sur tout son territoire et via ses réseaux sociaux.
La collectivité coordonne également des actions de sensibilisation sur l’importance de l’éclairage à vélo lors de deux temps forts :
– Mardi 8 novembre : projection du film documentaire « Les échappées » de Louise Roussel
Printemps 2021, à travers un voyage à vélo initiatique de 3000km, Louise Roussel et Océane Le Pape sont parties rencontrer plus de 200 femmes, anciennes cyclistes professionnelles, voyageuses trentenaires et septuagénaires, mécaniciennes et cadreuse, cyclistes urbaines et engagées, championne d’ultradistance… Alors que les femmes sont ultra minoritaires dans toutes les sphères du vélo, ces « échappées » roulent, luttent, voyagent et travaillent pour changer le monde du vélo, leurs vies et les existences de celles qu’elles inspirent.
Pratique : Projection suivie d’un débat – Organisé par l’association Plein Ecran et soutenu par l’association Place Au vélo en Saumurois – Mardi 8 novembre à 20h30 au cinéma Le Grand Palace à Saumur
– Jeudi 10 novembre : stands d’information et balade lumineuse à vélo
A partir de 17h15 et jusqu’à 18h30, place de de la Bilange, bénéficiez d’un diagnostic de votre vélo, du réglage des éclairages et des conseils des techniciens mobilité de Saumur Agglobus. Les proposés à la location par Saumur Agglobus (Arcade, biporteurs, vélos pliants) seront exposés. A 18h, place de la Bilange, départ pour une balade lumineuse à vélo d’une heure maximum
Pratique : Balade organisée en partenariat avec l’Association Place au vélo en Saumurois suivie d’une collation offerte par la Communauté d’agglomération. Itinéraire proposé (lien internet) – Réservation obligatoire sur https://my.weezevent.com/balade-lumineuse-a-velo ou par téléphone au 02.41.40.45.56 – Date limite des inscriptions le 7 novembre 2022 – RDV place de la Bilange à 17h45 pour un départ à 18h – La balade reste sous la responsabilité de chaque participant

Port du gilet jaune : rappel du règlement de Saumur Agglobus

Le port du gilet jaune est obligatoire pour les élèves scolarisés de la classe de maternelle à celle de 3ème, empruntant les circuits spéciaux scolaires. Pour des raisons de sécurité et de visibilité, le gilet doit être repérable le jour (couleur jaune), et la nuit (bandes réfléchissantes). Il doit être porté à chaque trajet, pour toute sa durée, depuis le domicile jusqu’à l’entrée dans l’établissement scolaire, et en toute saison. Cet équipement de sécurité est remis à chaque élève par Saumur Agglobus, lors de sa première inscription et lors des changements de cycle scolaire. En cas de perte ou de détérioration, un nouveau gilet peut-être acheté auprès de Saumur Agglobus au prix de 5 euros ou dans n’importe quelle autre enseigne.

 

Commentaires 3

  1. Kakariki says:

    Les parents qui laissent partir leurs enfants le matin en vélo sans éclairage sont les premiers responsables lorsque j étais en activité c était avec la peur au ventre que je venais de villebernier pour prendre mon service a6 7h du matin. J ai souvent rencontré des jeunes à vélo sans éclairage je n ai jamais eu d accident mais j ai eu peur plusieurs fois. Il faudrait verbaliser ces parents inconscients

    Répondre moderated
  2. Parents plus qu'inconscients says:

    Entièrement d’accord avec Kakariki. A ce niveau là d’inconscience, je dirais même que ces parents sont des criminels en puissance. Mais en cas de drame, pratique pour la conscience des parents en question, c’est sans aucun doute l’automobiliste qui aura tous les torts ! En attendant, les députés seraient bien inspirés de rendre obligatoires ces équipements de signalisation nocturne pour tous les cyclistes.

    Répondre moderated
  3. Cyclistes et pas que/qu'eux ! says:

    Pour les cyclistes il y a quelques règles du code de la route à respecter et ne pas oublier de tendre le bras pour indiquer un changement de direction !
    Ne pas oublier les piétons trop souvent vétus de vêtements sombres, peu visibles lorsqu’ils s’apprêtent à traverser surtout maintenant que les lumières s’eteignent à 21h hors centre ville ! Ils croient être vus parce qu’ils nous voient mais nous pas toujours ! Soyons tous vigilants et prudents.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?