Lu, vu, entendu, ce qu’il ne fallait pas manquer près de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref cette semaine. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.

Longuenée-en-Anjou. Ils font pousser les arbres destinés aux grandes villes
Depuis 1995, des arbres sont élevés dans le parc du château de Marcillé avant d’être vendus pour les parcs et jardins des grandes métropoles de France. Le domaine de 56 hectares est géré par l’urbaniste parisien Gérard Pénot. La pépinière de 6 ha constitue les Arbres de Marcillé tandis qu’une dizaine d’architectes et d’urbanistes sont regroupés au sein de l’Atelier Ruelle pour accompagner la transformation des villes.
Source : OUEST FRANCE , 26/11/2022

Rémy Cointreau, SP2V… les échos de l’économie
Rémy Cointreau (1 924 salariés) poursuit sa folle croissance. Le groupe souhaite « continuer de gagner des parts de marché au sein du secteur des spiritueux d’exception » afin d’en devenir « le leader mondial ». La Société de Prestations Viticoles et Vinicoles (SP2V, 32 salariés, 595 800 € de CA 2021) entame un plan de sauvegarde. Une période d’observation de six mois a été fixée. La société La Boîte à Boissons a été placée en redressement judiciaire. La recette de boisson apéritive, baptisée Bisou, n’a finalement pas séduit le marché français. Une période d’observation de six mois a été fixée avant une éventuelle liquidation.
Source : LE COURRIER DE L’OUEST , 28/11/2022

Orange lance l’appel à candidatures pour la 5e saison de son programme Femmes Entrepreneuses
Seulement 10 % des entreprises sont fondées par des femmes et elles ne recueillent que 7 % du total des levées de fonds hexagonales. Orange encourage et soutient les femmes qui veulent faire du numérique leur allié dans les premières années de création de leur entreprise, via un dispositif personnalisé et de proximité. Le programme Femmes Entrepreneuses est lancé chaque année pour les accompagner gratuitement. Les candidatures sont à déposer jusqu’au 15 décembre.
Source : LE JOURNAL DES ENTREPRISES , 28/11/2022

Entreprises : « 2023 sera l’année de la vérité »
Rémy Dougé préside le tribunal de commerce d’Angers. Depuis le début de l’année, le tribunal comptabilise 226 procédures, soit une augmentation de 37 % par rapport à 2021 mais une baisse de 33 % par rapport à 2019, année de référence. Ces procédures concernent 582 salariés. La hausse des matières premières, l’inflation et surtout le recrutement découragent les chefs d’entreprise. Il rappelle l’existence de la cellule de prévention mise en place pour les entreprises en difficulté. « En fait, je pense que le ciment, l’ingrédient qui manque en ce moment, dans un contexte géopolitique anxiogène, c’est la confiance. 2023 sera l’année de tous les dangers et l’année de la vérité. Surtout le deuxième semestre. »
Source : OUEST FRANCE , 29/11/2022

Biodiversité : la ville d’Angers se distingue
Angers a reçu le trophée de la « Meilleure grande ville de plus de 100 000 habitants pour la biodiversité » du concours Capitale française de la biodiversité, organisé par l’Office français de la biodiversité et soutenu par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Le jury a notamment récompensé la gestion du parc Balzac, la forêt urbaine du Grésillé et l’inventaire participatif des arbres remarquables.
Source : OUEST FRANCE , 29/11/2022

Michelin prévoit de supprimer 451 postes en 2023
Dans le cadre de son « plan de simplification et de compétitivité », le fabricant français de pneus annonce la suppression de 451 postes en France en 2023, dont 313 sur le site de Clermont-Ferrand, 51 à Cholet, 30 à Troyes (Aube) et 25 au Puy-en-Velay (Haute-Loire). Dans le même temps, Michelin, qui prévoit 319 départs en pré-retraite et 210 places ouvertes aux mobilités externes, envisage la création de 318 postes.
Source : OUEST FRANCE , 30/11/2022

Beaufort-en-Anjou. Bowling et karting au chanvre
Un complexe de loisirs avec bowling et karting va s’installer à l’ancienne coopérative de chanvre Hemp-it. La société Driftland, domiciliée à Denée, occupera 1 700 m2 sur les 7 500 m2 situés le long de la RD 347.
Source : LE COURRIER DE L’OUEST , 30/11/2022

Angers. Qui pour gérer la ferme urbaine Climax ?
Le projet immobilier du Groupe Lamotte, lauréat du concours Imagine Angers, inclut une ferme urbaine en toiture. Le promoteur cherche un candidat pour l’acheter et la gérer. La ferme de 445 m2 sera liée à l’un des commerces implantés en rez-de-chaussée qui pourra accueillir des producteurs locaux, une épicerie ou un restaurant. Les travaux de Climax, situé entre l’avenue Montaigne et la rue Larevellière, démarreront au premier trimestre 2023 pour se terminer à la fin de l’année 2025.
Source : LE COURRIER DE L’OUEST , 01/12/2022

L’opération « Du stade vers l’emploi » se tiendra à Angers le vendredi 9 décembre
Le vendredi 9 décembre, de 8 h 30 à 16 h 30, à la salle omnisports Jacques Millot d’Angers, les agences Pôle emploi angevines et la Fédération Française d’Athlétisme organisent l’événement  » Du stade vers l’emploi « . Une centaine de demandeurs d’emploi et de nombreuses entreprises de tous secteurs d’activité du bassin d’Angers pratiqueront le temps d’une journée l’athlétisme avant de se retrouver face à face dans le cadre d’un job dating. Cette opération, lancée en France en 2019, vise à faciliter les embauches à travers le sport.
Source : LE JOURNAL DES ENTREPRISES , 01/12/2022

Noyant-Villages. Le Relais cherche repreneur
Brigitte et Daniel Brault, les propriétaires du restaurant routier Le Relais d’Auverse, aimeraient transmettre leur fonds de commerce avant de partir à la retraite. Le restaurant peut aujourd’hui servir 80 personnes. Doté de la licence IV, des licences tabac, jeux, loto, l’établissement dispose aussi d’un parking pouvant accueillir 40 camions et 30 véhicules.
Source : LE COURRIER DE L’OUEST , 02/12/2022

Commentaires 1

  1. Il était temps qu’il s’en aille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?