Sénatoriales 2024 : les élus socialistes de Maine-et-Loire apportent leur soutien à Grégory Blanc

Les élections sénatoriales auront lieu le dimanche 24 septembre. Fin mai, le conseiller départemental, président du groupe d'opposition L'Anjou en action, l'angevin Grégory Blanc (divers gauche) annonçait sa candidature. Les élus socialistes de Maine-et-Loire lui apportent leur soutien. Le communiqué.

« Le 24 septembre prochain, les grands électeurs du Maine-et-Loire seront amenés à désigner leurs sénateurs, dans un contexte politique particulièrement compliqué.
Les finances des collectivités sont tendues et pourtant elles doivent faire face à de nombreux défis. Comment poursuivre le développement de nos territoires sans artificialiser de nouvelles surfaces ? Comment anticiper les mutations économiques, sociales et environnementales liées à la raréfaction de la ressource en eau et au réchauffement climatique. Quelles solutions pour lutter contre les précarités induites par l’inflation et le coût du logement ? Quels moyens pour une école inclusive ?… En outre, la réforme des retraites a laissé de profonds stigmates dans la société et la colère n’est pas retombée.
Compte tenu de l’impérieuse nécessité que les forces de progrès de notre département puissent faire entendre la voix de nos territoire à la haute assemblée, nous élus socialistes du Maine-et-Loire à l’instar de nos partenaires d’EELV, de Génération.s et du PRG, apportons notre soutien à la candidature de Grégory Blanc pour conduire une liste aux élections sénatoriales et nous représenter au parlement.
Homme de terrain engagé auprès de notre territoire, Grégory Blanc a initié depuis de longs mois une démarche de rassemblement et nous sommes d’ores et déjà extrêmement nombreux, femmes et hommes de gauche, élus, habitants du Maine-et-Loire, à avoir apporté notre contribution au projet qu’il porte au service de tous. Fort de son expérience, il saura apporter aux élus de notre territoire un soutien efficace et faire vivre la démocratie locale.
Elus, organisations politiques, citoyens, nous appelons l’ensemble des forces qui se reconnaissent dans les valeurs sociales, écologistes et humanistes à rejoindre cette démarche. »
Jean-Louis Belliard Conseiller régional.
Hélène Bernugat 1ère adjointe à Beaucouzé.
Chantal Jeoffroy Adjointe à Trélazé.
Astrid Lelièvre 1ère adjointe à Saumur.

Commentaires 7

  1. Fabienne G. says:

    La gauche et l’extrême gauche, ces partis qui, par électoralisme, soutiennent les délinquants et les casseurs ?
    Mesdames, Messieurs les grands électeurs, merci de ne pas voter pour ces fauteurs de troubles.
    Il est de votre devoir de soutenir et de renforcer notre pays, pas de l’affaiblir.

    • Iris says:

      C est tout l.inverse,M.Blanc n a jamais soutenu l alliance avec la Nupes et Lfi…

    • David says:

      A l’heure où les milices d’extrême droite défilent et où les délinquants de l’alvarium paradent dans la rue avec des battes de baseball et des barres de fer on voit clairement qui respecte les valeurs de la Nation et qui jette de l’essence sur le feu.

  2. concombre masqué says:

    mais ces gens du PS « canal historique » n’ont plus rien à voir avec la gauche depuis longtemps…. à Saumur le PS vit très bien avec « En Marche »… et e semble que monsieur Blanc a un moment hésité à rejoindre le parti présidentiel !

    • David says:

      Vous êtes bien mal renseigné cher Concombre : monsieur Blanc représente la Gauche de gouvernement, celle qui s’intéresse au réel, qui porte les valeurs de la République, de l’Ecologie, de l’Europe et de la Laïcité. C’est la vraie gauche, bien loin de l’agit-prop des tenants de la révolution permanente. Rien à voir avec Renaissance et à aucun moment. Revoyez vos sources.

  3. Vlady Boissin says:

    Le même Grégory Blanc qui a soutenu, il y a quelques temps l augmentation des émoluments pour les conseillers départementaux. Proposition émanant de la majorité de droite du conseil départemental, non monsieur Blanc, non merci.

    • David says:

      La nupes qui ne recule devant aucun paradoxe a investi un macroniste pour diviser les voix de la Gauche et faire en sorte que tous les sénateurs du 49 soient de droite. Donc heureusement qu’il y a cette candidature d’union de la Gauche portée par Grégory Blanc !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?