Syndicat Layon Aubance Louets : Signalement de poissons morts dans les cours d’eau

Jean-Jacques Dervieux, vice-président « milieux aquatiques » du Syndicat Layon Aubance Louets, communique sur un phénomène récemment observé sur les cours d'eau du territoire : une importante mortalité de poissons. Son communiqué.

« Ces derniers jours, nous avons constaté, suite aux signalements de nombreux riverains, une mortalité anormale de poissons. Ceci est causé par une pollution naturelle. Cela peut paraitre étrange d’imaginer que le milieu se pollue lui-même ! Mais cela s’explique par le fait que l’eau, qui est déjà en mauvais état, est très chargée en matière organique (décomposition des feuilles mortes). Cependant, le débit, c’est-à-dire le volume d’eau qui passe, est insuffisant pour oxygéner l’eau. Cette décomposition pompe le peu d’oxygène qu’il reste aux poissons. Ce phénomène est donc une conséquence de la sécheresse mais également celle d’un mauvais état des rivières. Pour que l’eau s’oxygène, elle doit pouvoir se déplacer dans son lit, rouler sur des cailloux, et circuler parfois lentement et parfois rapidement. Nos rivières ont subi par le passé de nombreuses modifications pour, par exemple, permettre la navigation, amener de l’eau aux moulins, ou encore faciliter les cultures. Maintenant, leurs fonctionnement naturel est complètement perturbé ! A cela, il faut ajouter les effets du réchauffement climatiques qui va accentuer l’appauvrissement du milieu. Heureusement, les pluies de ces derniers jours permettent l’augmentation des débits et favorisent ainsi l’oxygénation de l’eau. Néanmoins, le problème sera récurrent tant que nos rivières n’auront pas retrouvé un fonctionnement plus naturel. »

Commentaires 1

  1. Max says:

    Et oui….ca passe par des travaux pour restaurer la continuite ecologique…comme l effacement des ouvrages,la renaturation des berges…ce qui fait hurler d autres pêcheurs

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?