Télévision. Un jeune Saumurois dans un reportage de France 5 sur les pompiers de Paris

Lundi prochain, France 5 diffusera une série de 4 reportages consacrés à des jeunes qui se lance dans l’aventure des pompiers de Paris. Parmi eux, Timothé, originaire du Saumurois. Rencontre avec lui et retour sur son parcours et ses projets.

Lundi 7 novembre, sera diffusé à partir de 21h sur France 5 une série de 4 reportages de 26 minutes qui s’intéresse à un groupe de jeunes qui souhaitent « Devenir pompiers de Paris », comme l’indique le nom du reportage. Les caméras de France 5 sont ainsi allées à la rencontre de six jeunes intégrant le Centre de formation des sapeurs-pompiers de Paris, 5 parcours différents. Dans le lot, on découvre celui de Timothé, 19 ans, originaire du Saumurois. Timothé Ménard vit à Saint-Léger de Monbrillais, dans la Vienne, entre les Trois-Moutiers et Montreuil-Bellay. « Je me suis lancé dans l’aventure dès mes 16 ans en m’engageant comme pompier volontaire à la caserne des Trois-Moutiers. J’y suis resté durant 2 ans et demi environ. Puis je me suis dirigé vers le Maine-et-Loire pour intégrer la caserne de Saint-Mathurin-sur-Loire avec comme objectif d’intégrer par la suite le centre de formation des pompiers de Paris. C’est en octobre 2021 que je suis devenu pompiers de Paris », explique Timothé.

Aider les autres

Cet engagement est né « d’une volonté de venir en aide aux gens, de leur porter secours car nous sommes tous amenés un jour à recevoir de l’aide et à être secourus », souligne-t-il avec sagesse. Sa volonté de rejoindre les pompiers a été décuplée lorsque son père a été touché par un infarctus, un peu moins d’un an après son engagement. « Ma petite expérience de sapeurs-pompiers volontaire m’a appris à garder mon sang froid, à avoir des réflexes et donc à agir rapidement pour ne pas que cela empire. Sans cela, mon père ne se serait peut-être pas réveillé. »  Par la suite, la question a été pour Timothé de continuer ses études ou de continuer les pompiers. Il faut dire que le jeune homme exerce dans le milieu agricole et que cette profession demande énormément de temps. D’un autre côté, son père également agriculteur rêve que son fils reprennent l’exploitation familiale de vignes et de céréales. Pas évident donc de concilier les deux. Mais son « rêve de devenir pompier de paris », prend le dessus et il se lance dans l’aventure. « Le rêve de mon père était que je m’installe en tant qu’agriculteur, mais le miens était de devenir pompier. Cela n’est pas toujours évident à concilier ».

Une expérience formatrice

Pour lui, l’expérience de pompier de Paris aura été exceptionnelle. « Lorsque l’on est pompier, on est amené à faire beaucoup de choses, des très belles comme des terribles. Etre pompier de Paris est très différent de la vie en caserne en province. Tout d’abord, c’est une caserne militaire, il y a donc plus de rigueur, des valeurs d’altruisme et de cohésion décuplées. A Paris, il y a 21 départs par jour quand il y en a un tous les deux jours aux Trois-Moutiers. Il y a beaucoup plus d’interventions diversifiées. Je crois qu’en un an à Paris, on en apprend plus qu’en 10 ans dans une petite caserne. Ce sont aussi de très belles rencontres. Les personnes que j’y ai rencontrées, sont aujourd’hui des amis pour la vie. On a vécu des choses ensemble que peu ont pu vivre », détaille-t-il. Aujourd’hui, quelques temps après le tournage de ce reportage, les projets de Timothé ont évolué. « L’objectif aujourd’hui est de revenir dans le Saumurois pour reprendre l’exploitation de mon père. Pour le moment, je travaille dans une petite exploitation en Seine et Marne où j’apprends encore avant de me lancer. Je suis toujours pompier. L’idée est de le rester, même lorsque je serai de retour et que je reprendrai l’exploitation, je pense continuer. Je trouverai le temps et je me tiendrai à disposition sur les temps où l’activité est moins dense. Je veux et peux concilier les deux », conclut-il.

Infos pratiques : « Devenir pompiers de Paris » sera diffusé lundi 7 novembre 2022 à partir de 21h sur France 5.

Commentaires 2

  1. Bravo! says:

    Belle aventure. Courage, rigueur et altruisme. C’est une belle vocation que celle d’être pompier. Bravo et merci à tous.

    Répondre moderated
  2. Florentais says:

    Bonjour. Oui bravo aux jeunes qui s investissent pour les autres. Un exemple.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?