Thouars. La ville va-t-elle conserver son label 4 fleurs ?

Depuis de nombreuses années, la ville de Thouars est détentrice du label 4 fleurs et a à cœur de développer le fleurissement de la ville. Cette semaine, le jury national du comité des villes et des villages fleuris s'est rendu à Thouars et rendra son verdict à l'automne.

Depuis 1998, la ville de Thouars se distingue par le label 4 fleurs décerné par le comité des villes et des villages fleuris. Thouars est la seule ville du département des Deux-Sèvres à avoir obtenu ce niveau de distinction. Pour l’entretien et la mise en valeur de ses espaces verts, la Ville de Thouars a choisi de mettre en œuvre une gestion respectueuse de l’environnement où se déploie toute la créativité des jardiniers municipaux. Cette année, une scénographie végétale a été conçue autour du thème du cinéma avec notamment un Parc Imbert totalement dédié à ce thème jusqu’en septembre prochain (voir plan ci-dessous). Une proposition que le jury national, qui se déplace une fois tous les trois ans dans les communes, est venu observer et évaluer ce mardi 26 juillet 2022. Le jury rendra son verdict à l’automne et à ce moment-là on saura si la ville de Thouars conserve son fameux label 4 fleurs.

4 fleurs, la plus haute distinction

L’aménagement paysager et floral de la Ville de Thouars est élaboré par les équipes techniques et leurs encadrants qui constituent des groupes de travail thématiques. Ces différents acteurs sont associés à la définition des projets d’aménagement qui tiennent compte de la localisation géographique, du respect de la trame verte et bleue, de la position ou la vitesse de déplacement de l’observateur et des conditions d’accès pour l’entretien. Il s’agit d’élaborer une véritable stratégie d’aménagement paysager et de fleurissement pour garantir la présence de végétaux tout au long de l’année. La Municipalité a souhaité redéfinir et renforcer la gestion différenciée des espaces publics de la cité. Ce mode de gestion permet de classer les différents espaces verts de la ville en fonction de leur niveau d’exigence en entretien. En effet, compte tenu de l’évolution des contraintes des collectivités, la Ville optimise l’organisation des services en passant d’un mode de gestion par secteur à un mode de gestion par thématique. Les entrées de ville font l’objet d’une attention particulière tout comme les places centrales telles que la place Jeanne d’Arc et la place Saint-Médard. Dans les quartiers d’habitations, les aménagements urbains font une large place à la qualité du traitement végétal comme au quartier des Capucins avec la mise en œuvre de jardins partagés.

Naturalisation des cimetières

La ville de Thouars comprend six cimetières sur une surface totale de 5 hectares : deux à Mauzé-Thouarsais entièrement végétalisés en 2020 ; un à Missé ; un à Sainte Radegonde végétalisé en 2015 ; le cimetière paysager de Féolles situé à la périphérie de Thouars, et le cimetière de La Magdeleine en cœur de la ville. Les cimetières de Thouars historiques sont gérés en zéro phyto depuis 2010 et ceux des communes déléguées depuis 2015. Leur entretien étant chronophage, une réflexion a été menée pour aller vers une naturalisation. Les deux cimetières minéraux seront végétalisés pour la toussaint 2022 soit une surface 2.5 hectares. La naturalisation de ces espaces permet de retrouver un espace paysager verdoyant, de maintenir un équilibre dans les temps d’entretiens, et une satisfaction des habitants. Les cimetières en attente de végétalisation sont gérés avec de la flore spontanée, et une sélection est effectuée manuellement. Cette politique de gestion des cimetières s’inscrit dans le projet de service d’embellissement et de préservation l’environnement. L’entretien des cimetières s’effectue tous les 15 jours (Code 2 de la gestion différenciée) et un agent passe dans le cimetière toutes les semaines. Les cimetières sont gérés avec sélection de la flore spontanée, puis engazonnement à base d’un mélange en fétuque ovine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !