Thouarsais. Une semaine après, le jeune nantais est toujours recherché

Cela fait maintenant une semaine que Samuel Anthoine est porté disparu après avoir participé à une rave-party dans le secteur du Thouarsais. Les recherches se poursuivent.

Cela fait maintenant un peu plus d’une semaine qu’un jeune nantais de 26 ans, Samuel Anthoine, est porté disparu. La gendarmerie des Deux-Sèvres a lancé un appel à témoins ce mardi 2 novembre après sa disparition. Samuel Anthoine a disparu dans le secteur du Thouarsais dans la nuit de samedi 29 à dimanche 30 octobre 2022. L’homme a participé à une free-party organisée sur la commune de Saint-Martin-de-Sanzay dans le nord des Deux-Sèvres qui a réuni près de 2 000 participant. Au cours de la nuit, ses proches ont donné l’alerte après ne plus avoir eu de nouvelles de lui et il ne disposait pas de moyen de locomotion. Des recherches ont été engagées depuis lundi 31 octobre, en vain. D’importants moyens, un hélicoptère et deux brigades cynophiles ainsi qu’une équipe de sauveteurs plongeurs, ont été déployés. Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Niort afin d’en apprendre plus sur les circonstances de cette disparition. Les gendarmes poursuivent leur appel à témoin.

Description :
– âge : 26 ans
– taille : 1m85
– corpulence : mince
– cheveux : cours et brun
– divers : barbe courte, petit tatouage triangulaire au niveau de la pince main droite.
– tenue vestimentaire : lunettes de vue, pantalon noir, pull gris avec un motif de squelette au niveau du ventre, chaussures de sécurité noires.

Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Thouars au 05 49 66 00 34 ou de composer le 17.

 

Commentaires 1

  1. Diffusion says:

    Pourquoi les chaînes tv ne diffusent-elles pas cette disparition? Pour ceux qui ont facebook partagez au maximum pour retrouver ce jeune homme.

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?