Trail. Des beaux vainqueurs au Trail des Chevreuils 2022

Ce dimanche se déroulait la 20e édition du Trail de Chevreuils à Allonnes. Malgré la chaleur étouffante, de beaux vainqueurs sur les 3 parcours que proposait l'édition.
Un tracé de 31 km plein d'imprévus attendait les candidats à la victoire du trail des chevreuils.

Plus de  six cent coureurs s’alignaient au départ des trois épreuves proposées: 9, 18 et 31 kilomètres tracés sur route, chemins et sous bois. La chaleur étant le premier adversaire redouté par l’ensemble des participants. Les premiers à se mettre en piste étaient les participants du trail de 31 kilomètres qui s’élançaient dès 8 heure pour un peu plus de heures de course.

Deux courses menées à un train d’enfer.

Une heure après le départ du trail ce sont les courses de 18 et 9 kilomètres qui prenaient le départ avec une demi heure d’écart entre chaque. Les eux épreuves furent menées tambour battant. Grégory Jolly (Cap du Saumurois) enlevait l’épreuve de 9 km en 37 minutes ne précédent son second <gilles Boitière (Athlé. Sarthe) que de 6 secondes. Angelina Bouvier (USA CD) l’emportait chez les féminines (48’59 »).  Arrivé pratiquement en même temps que le vainqueur du trail, Florian Robert (Athl. St. Bart.) s’octroyait les lauriers sur la distance de 18 km en (1h 10′ 07 ») devançant de trois minutes son concurrent le plus sérieux. Sandrine Bezard (Lavare) (1h 28′ 17 ») prenait le meilleur sur Céline Allard (Brissac) avec neuf minutes d’avance.

Deux vainqueurs du trail sans concurrence.

Les cent dix huit candidats de l’épreuve reine se sont élancés plein de vigueur dès 8 heures pour se mesurer sur les 31 kilomètres de l’épreuve. Les choses se sont décantées très rapidement. Mathieu Bosquet prenait les choses en mains menant un train soutenu. Au fil des kilomètres il laissait  derrière lui ceux qui tentaient de s’accrocher à ses basques. Toujours est-il qu’au kilomètre 24 il se retrouvait seul en tête. Le gaillard maintenait son rythme pour finir avec trois minute d’avance sur son second. « C’était ma première journée de congé et manquait un peu d’entraînement. J’ai évité de partir trop vite pour éviter de me mettre dans le rouge et prendre un coup de chaud. Le parcours était bien organisé mêlant route et chemins et surtout ce que j’ai apprécié les sous bois. » Chez les féminines, l’angevine Cindy Robert (E2A) a effectuer la course seule en tête d’un bout à l’autre de l’épreuve reléguant sa suivante à près de cinq minutes. « Les kilomètres sont passez assez vite, j’ai commis quelques petites erreurs de parcours mais je les ai corrigées rapidement. J’ai apprécié les parties ombragées du circuit. Je redoutais la chaleur. Je suis partie à on allure et gardé le rythme jusqu’au bout. Je regrette de ne pas avoir de concurrence car courir seule ne permet pas d’avoir des repères. » 

Classements.
9km. 1. Grégory Jolly (Cap duSaumurois) en 37′ 43 ». 1re. Angelina Bouvier (USA CD) en 48′ 59 ».
– 18 km. 1. Florian Robert (Athl. St. Bart.) en 1h 10′ 07 ». 1re. Sandrine Bezard (Lavare) en 1h 28′ 17 ».
– 31 km. 1. Mathieu Bosquet (Asptt Anger) en 2h 06′ 28 ». 1re. Cindy Robert (E2A) en 2h 36′ 10 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !