Vienne. En plein mois de décembre, le département manque encore d’eau

Levée de la Crise, mais maintien d’un niveau d’Alerte renforcée pour les mesures de limitation des usages de l’eau à partir des réseaux d’eau potable, à compter de jeudi 1er décembre 2022 dans le département de la Vienne.

Grâce aux pluies de novembre, la plupart des indicateurs de ressource en eau sont remontés au-dessus de leur seuil de crise. Néanmoins, le département de la Vienne reste marqué par un fort déficit de pluie, un très faible taux de recharge des nappes d’eau souterraines, et des débits de rivière inférieurs aux moyennes enregistrées. Dans ce contexte de sécheresse persistante et afin de préserver les ressources en eau et un approvisionnement en eau potable, le préfet appelle la population à maintenir une sobriété dans la consommation de l’eau et maintient des mesures de restriction sur ces usages. Le préfet de la Vienne, Jean-Marie Girier, a signé un arrêté préfectoral réglementant temporairement les usages de l’eau réalisés à partir du réseau d’adduction d’eau potable dans tout le département de la Vienne : mesures de niveau Alerte Renforcée. Ces mesures concernent les usages publics et privés à partir du réseau d’eau potable, et sont applicables depuis le jeudi 1er décembre 2022.

Maintien des mesures d’interdiction

Ces mesures concernent les usages publics et privés à partir du réseau d’eau potable, et sont applicables à compter du jeudi 1er décembre. Sont interdits :
– l’arrosage des pelouses et massifs fleuris,
– l’arrosage des espaces verts,
– le remplissage et la vidange des piscines privées (sauf travaux de construction),
– le lavage des véhicules par des professionnels (sauf avec du matériel haute pression et avec un système équipé d’un système de recyclage de l’eau),
– le lavage des véhicules à domicile,
– le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées (sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel),
– l’alimentation des fontaines publiques et privées d’ornement en circuit ouvert.

Commentaires 1

  1. Pirondeau says:

    Ce qui n’empêchera pas ce cher préfet de défendre la mise en place de bassines… réservées à quelques agriculteurs protégés de la FNSEA ! Qui feront du maïs qui est un gros consommateur d’eau… Hélas pas de nouveauté !

    Répondre moderated

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?