Bourgueillois. L’intercommunalité s’engage contre les violences faites aux femmes

Ce vendredi 25 novembre se tiendra la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. L'occasion de donner un coup de projecteur sur l'ensemble des actions menées en ce sens. En Indre-et-Loire, plusieurs organismes ont signé un protocole départemental de la prévention et de la lutte contre les violences faites aux femme, à l'image de la Communauté de Communes Touraine Ouest Val de Loire.
Les violences faites aux femmes demeurent massives et tuent encore dans notre société. En une année, près de 210000 femmes sont victimes de violences conjugales physiques et/ou sexuelles. 1 femme meurt en moyenne tous les 3 jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. Mardi 22 novembre 2022, la Communauté de Communes Touraine Ouest Val de Loire, dont font partie les communes de Bourgueil et Saint-Nicolas de Bourgueil, a signé le protocole départemental de la prévention et de la lutte contre les violences faites aux femmes en présence du sous-préfet de Chinon, Laurent Vignaud, et de Marie Roussel-Stadnicki, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité femmes/hommes. A noter que d’autres structures comme le centre hospitalier du Chinonais et des services départementaux ont également signé ce protocole (lire ici).
Le protocole…
Le protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes, les violences sexistes et sexuelles, illustre la volonté réelle d’engagements et de mobilisation des partenaires. C’est un outil contractuel et partagé d’information et de mise en œuvre opérationnelle qui renforce les partenariats. C’est aussi un outil de pilotage, d’articulation et de communication pour rendre cette politique publique cohérente et lisible tant pour les professionnels que pour les usagers. La mutualisation doit se faire dans le respect du travail de chacun en renvoyant systématiquement vers le partenaire ayant créé l’outil. La coordination du réseau des signataires par la déléguée aux droits des femmes et à l’égalité (en groupes de travail, réunions plénières, évaluation des dispositifs, amélioration des services à la population, etc.) a pour finalité de garantir à toutes les victimes l’égal accès à l’information, d’améliorer les conditions de prises en charge et de favoriser la rapidité dans le déroulement des procédures. La priorité de protéger et d’accompagner les victimes n’occulte pas la nécessité de prendre en compte les auteurs de violences pour éviter la récidive mais aussi pour freiner les phénomènes de répétitions transgénérationnelles. Le protocole prend en compte la nécessité de favoriser la prévention, la sensibilisation, l’information et la communication, tant en direction du grand public que des professionnels. Il entend renforcer le réseau départemental par des références communes, discutées et acceptées par l’ensemble des acteurs, mais aussi par une meilleure connaissance du cadre d’intervention respectif de chacun des signataires. Il contribue à rendre visible le phénomène, notamment par une mise en commun de données chiffrées pour une meilleure évaluation du contexte local (indicateurs communs pour un bilan annuel). Chaque fiche de signataire comprend : les coordonnées de la structure et du référent ; le territoire d’intervention avec les permanences ; leurs engagements ; les indicateurs s’y rapportant et permettant de mesurer la réalité de l’action.
… et ses engagements
Les structures qui en sont membres, s’engagent sur des champs communs dans le cadre de ce réseau collaboratif et complémentaire. Les 7 engagements communs de la structure signataire et de la personne référente auxquels il est indispensable d’adhérer avant de s’engager dans ce collectif
1. Se former
2. Communiquer sur le réseau et le maillage territorial
3. Relayer les informations en interne (équipe au contact des publics)
4. Informer sur l’ensemble des dispositifs existants en département
5. Participer au travail collectif (vie du réseau)
6. Utiliser les outils mis à disposition pour s’informer mais aussi contribuer à l’information des publics
7. Informer la délégation aux droits des femmes et à l’égalité de tous changements en lien avec l’objet du protocole et le fonctionnement du réseau  coordonnées, permanences, nouvelles actions, etc.
Infos pratiques : Plus d’informations sur le protocole départemental sur ce lien : bit.ly/3XsWqjJ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?