Edito de Michel Choupauvert : Suite à une pétition, le préfet propulse les Bâtiments de France au-devant de la scène

La pétition d'un collectif Saumurois à l'intention de la Ministre de la Culture « pour que cesse la dictature des Architectes des Bâtiments de France » résonne encore sur les chantiers saumurois. Et comme il y en a beaucoup, cela a fait tellement de bruit que le pic lancé à l'encontre de l'institution a touché l'épiderme du préfet qui a répondu la semaine dernière : "cette pétition est inacceptable". Ah bon ?
Quelle belle architecture ! Les ABF ne sont pas constestés sur le fond mais sur la forme.

Quand j’ai lu la pétition qui a lancé la polémique (lire ici), je l’ai trouvé plutôt mignonne et respectueuse de la nécessité incontestable de l’existence de règles pour préserver un patrimoine, richesse économique de la région. Le contenu était bien policé et je vous avoue avoir souri en me demandant si elle n’illustrait là que pour illustrer la phrase de Montesquieu « C’est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser » ou encore si elle ne voulait pas faire une sorte de parodie de jeu télé « qui veut jouer avec nos millions ».

Les exemples ne manquent pas

J’aime bien en ce moment lancer les artisans sur le sujet des ABF. Tous ont une anecdote sur un de leurs choix. Personnellement, il y a des orientations prises en Saumurois que je ne comprends toujours pas. Souvenez-vous, en 2004, la ville de Saumur voulait construire un centre des congrès et une salle de spectacle dans le rempart du château effondré 3 ans plus tôt. Raté, le rempart ne sera pas comblé par de la vie, mais par de la terre… Toujours au Château, lors du ravalement de la tour sud sur laquelle on a posé un épi de faitage, les ABF ont décidé de remettre en lumière le chemin de ronde que le Roi René avait eu la bonne idée de recouvrir pour protéger le tuffeau. Résultat, l’eau coule sur la pierre et la tour va devoir être ravalée à nouveau 7 ans plus tard. Voilà pour des choix les plus coûteux. Il y a aussi des petites choses comme le refus récent de rajouter deux pistes d’athlétisme sur le stade d’Offard pour que le stade puisse accueillir des compétitions nationales, ou encore l’abandon du projet de construction d’un petit muret sur la cale Carnot pour éviter que les véhicules ne sombrent dans la Loire, après le drame de 2016 quand le véhicule d’une grande mère et son petit fils avait glissé dans le fleuve.

Les élus et les États pas toujours en accord avec les ABF

Quand j’ai lu le message du Préfet (lire ici), j’ai été surpris. Je me suis demandé pourquoi, il avait employé le mot « inacceptable ». Étonnant pour un haut fonctionnaire, rompu aux techniques de la communication de crise, d’être aussi intransigeant et ne pas respecter la démocratie. Je me suis dit que cela pouvait cacher quelque chose. C’est à ce moment-là que je me suis souvenu de la volonté de notre président de lancer un concours d’architecte pour reconstruire Notre Dame de Paris après l’incendie qui l’avait ravagée. Emmanuel Macron n’aura pas sa pyramide du Louvre. Les lois divines de l’architecture et du patrimoine sont imperméables à la volonté jupitérienne. Il y a eu refus. Cette puissance céleste des ABF énerverait-elle les hommes politiques et les commis de l’État comme le préfet ? Ce dernier aurait-il soutenu à outrance l’Architecte des Bâtiments de France dans sa réponse à la pétition pour mieux les exposer à la critique ? En tous cas, cela a fait parler. Je crois que les pétitionnaires ont gagné.

Un jour, peut-être, les ABF prendront le temps d’expliquer leurs choix.

Michel Choupauvert

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Commentaires 28

  1. Pétition pas si mignone et respectueuse says:

    Quand on parle de dictature et de pouvoirs dictatoriaux, je ne trouve cela ni mignon ni respectueux du tout. Et pourquoi croire intégralement ce que relate cette pétition? Une pétition n’est pas parole d’avangile. Je dis aussi que chacun voit midi à sa porte et qu’il est facile d’invectiver alors que certains veulent juste que l’on cède à leurs caprices du moment. Des règles existent et elles sont les mêmes pour tous.

    Répondre Modérer
    • Yakayaka says:

      La question n’est pas celle d’une égalité devant le règlement, mais celle du libre arbitre d’un ABF qui interprète à sa volonté ce règlement, méprise ouvertement ses collègues architectes, et n’est tenu de rendre compte à personne. Tout pouvoir nécessite un contre pouvoir et M le Préfet aurait dû tourner sa plume dans son encrier avant de porter un jugement sur cette pétition…

      Répondre Modérer
  2. Saumurois says:

    Habitant un département limitrophe du M&L, je voulais réaliser un agrandissement de mon habitation. Deux mois, après avoir déposé ma demande, mon projet était refusé par l’ABF avec en référence une liste de textes qui ne me disaient rien des raisons de ce refus. J’ai demandé à en connaître les raisons pour revoir mon projet. Aucune réponse. J’ai réitérer ma demande, précisant qu’à défaut de réponse de sa part, je procéderais aux travaux.

    Répondre Modérer
  3. Saumurois (suite) says:

    Sans me donner d’explication, l’ABF m’a répondu que je m’exposais à des poursuites. Sur le conseil d’une personne qui avait eu à connaître les mêmes déboires, j’ai pris rendez-vous avec l’ABF quelques mois plus tard, pour lui présenter mon projet, sans préciser qu’il avait déjà fait l’objet d’un examen. Après 5 minutes d’entretien, il était accepté. Il en a fait une copie et m’a demandé de mentionner à ma demande de travaux que nous nous étions rencontrés.

    Répondre Modérer
  4. Florentais says:

    Bonjour. Les règles existent et sont les mêmes pour tous. Ahaha la bonne blague
    Je vous invite à faire un dossier pour des volets,une vitrine,une piscine…
    Vous pouvez également toujours croire nos élites , l’égalité ,fraternité……ils connaissent.

    Répondre Modérer
  5. Acmhvsabf says:

    Les ABF sont en charge de la protection des abords des monuments historiques ( les travaux parfois contrariés des particuliers dans les 500m et autres secteurs protégés), le ministère de la culture (DRAC) et leurs architectes en chef des monuments historiques de ces derniers. Pour la salle derrière le rempart les ABF n’y sont pour rien. Dommage c’était une super idée .

    Répondre Modérer
  6. Superdeg says:

    Un préfet ne suit que les ordres du chef de l’Etat, si le chef de l’Etat est prétentieux, autoritaire et autocrate il y a du mimétisme des commis de l’Etat, il faut bien soigner sa carrière, n’oublions pas Macron premier de roi de France il est passé Empereur de l’Europe pour moins de six mois, au fait s’il est battu il reste Empereur Macron premier d’Europe?

    Répondre Modérer
    • Yakayaka says:

      Formidable cette capacité à rendre M Macron responsable de tout ! Y compris je pense du cor au pied de votre belle mère..

      Répondre Modérer
  7. Ronchon says:

    Et la façade en planches, style chantier, au restaurant esplanade du château, est-ce du droit ou du passe-droit ? Et les halles ? Et la place St Pierre ? Et le bâtiment dans la cour de la mairie ? etc…etc…

    Répondre Modérer
  8. Florentais says:

    Bonsoir.Oui bah en ce moment macron il n est pas a la fête au parlement européen enceinte moment
    Il vient de se pendre un savon d un député européen belge puis du depart des journalistes européens lors du discours de notre roi Macron.
    Cela passe pas au journal tv c est bizarre….

    Répondre Modérer
  9. à : Pétition pas si mignonne et respectueuse says:

    J’ai du vous lire au moins trois fois pour le croire ! … Vous dites : « Des règles existent et elles sont les mêmes pour tous. »
    Vivriez-vous, par hasard, dans le monde des « Bisounours » ?

    Répondre Modérer
  10. Jean says:

    Bons arguments : merci

    Répondre Modérer
  11. @àPétition pas si mignone et respectueuse says:

    Vous m’avez lu trois fois, c’est trop peu à mon avis. Recommencez encore une fois;) Bonne soirée

    Répondre Modérer
  12. @àPétition pas si mignone et respectueuse says:

    Le problème est bien là, le règlement existe, mais ne peut pas être appliqué a la lettre ; d’ailleurs, la philosophie de PSMV inclus un chapitre entier sur la subjectivité du jugement des ABF. Je vous invite à la lecture d’un document qui s’appel « LA PHILOSOPHIE DU PLAN DE SAUVEGARDE & DE MISE EN VALEUR »; C’est cette subjectivité qui fait que la décision n’est pas la même d’un ABF a l’autre, et rend leur travail difficilement compréhensible et justifiable, et donc injuste.

    Répondre Modérer
  13. maître capello says:

    N’y aurait-il pas un problème lexical au départ. Si l’ABF s’appelait « contrôleur des bâtiments de France » ou « inspecteur des bâtiments de France », sa fonction ne serait-elle pas plus claire et compréhensible dans l’inconscient collectif ?

    Répondre Modérer
    • celine says:

      Dans notre société il y a des contrôleurs de tout, mais qui contrôle les contrôleurs?
      Éduquons nos enfants à la réflexion et ils se passerons de ses intermédiaires…

      Répondre Modérer
  14. 613 says:

    « Selon que vous soyez puissant ou misérables, les jugements… » Jean de La Fontaine, les animaux malades de la peste. Il semblerait que ce soit la doctrine des ABF. Quand on se voit refuser des tôles couleurs ardoises en remplacement de tôles en zinc pour soit disant un gris graphite (juge qui veut) alors que le mitoyen est autorisé à recouvrir son préau par des bacs-acier en plomb.

    Répondre Modérer
  15. 613 says:

    Suite…Et que dire également sur la menace de suivi en justice pour un enduit ton pierre, alors que le même voisin lui a totalement recouvert sa façade tout en blanc (de chez blanc). Sans parler d’un courrier daté du « 31 avril » pour essayer de se justifier d’une non-réponse dans les 2 mois légaux (je la conserve précieusement). Doit on rappeler à »pétition pas si mignonne » la définition de subjectivité…

    Répondre Modérer
  16. 613 says:

    suite de suite…Heureusement que le ridicule ne tue pas. La Rochefoucault a écrit dans « réflexions et maximes morale en 1665;
    Le ridicule déshonore plus que le déshonneur.

    Répondre Modérer
  17. Florentais says:

    Bonsoir. Je bois du petit-lait. Je croyais être le seul avec mes petits soucis ABF
    J attends toujours l heure et la date de rdv de notre chère et tendre préfet.

    Répondre Modérer
  18. Florentais says:

    Re bonsoir. Dans un autre registre .
    La safer c est pas mal aussi. Une vrai mafia institutionnelle également.
    Magouille et arrangement selon…

    Pffffff . Il faut secouer tout ça !

    Répondre Modérer
  19. @Florentais says:

    Des commentaires anonymes, des invectives et pas une once de savoir-vivre et vous voudriez une réponse du Préfet? Adresser un courrier en bonne et due forme serait la moindre des choses quand on s’adresse à une personne représentant de l’Etat. Mais pour cela, il vous faudrait lever votre anonymat et ce serait sans doute plus difficile pour vous…

    Répondre Modérer
    • @@Florentais says:

      il me semble que vous faites aussi partie des anonymes ? Faites ce que je dis, pas ce que je fais. trop facile !

      Répondre Modérer
  20. @Florentais says:

    Oui, je suis anonyme mais je ne demande rien au Préfet. Cela fait la différence.

    Répondre Modérer
  21. zhebjdekz says:

    Edito de Michel Choupauvert : Suite à une pétition, le préfet propulse les Bâtiments de France au-devant de la scène – Saumur Kiosque
    [url=http://www.gm3v29pk5222f7bmt6u5jt681ksy2x92s.org/]uzhebjdekz[/url]
    zhebjdekz http://www.gm3v29pk5222f7bmt6u5jt681ksy2x92s.org/
    azhebjdekz

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?