Fontevraud. Une nouvelle cloche à venir pour l’abbaye royale

Au printemps 2023 sera dévoilée à l'Abbaye royale de Fontevraud la nouvelle cloche, ce sera la quatrième d'un programme audacieux mêlant art campanaire et contemporain.

Dans le cadre de la programmation de création contemporaine de l’Abbaye royale de Fontevraud, une cloche est coulée chaque année et le décor de celles-ci est confié à un artiste. C’est le dispositif est appelé « A toute volée » (relire nos articles ici et ici). L’objectif est de recréer la sonnerie complète de six cloches pour le beffroi de l’abbatiale de Fontevraud. Plus aucune cloche n’avait résonné depuis la Révolution française ! Depuis 2019, l’Abbaye royale de Fontevraud a donc confié à la Fonderie Cornille-Havard en Normandie, en collaboration avec un artiste, la réalisation de la Ronde : Aliénor (2019) conçue avec Nicolas Barreau et Jules Charbonnet, Richard (2021) conçue avec François Réau, Pétronille (2022) conçue avec Makiko Furuichi. Et au printemps prochain, l’abbaye accueillera une quatrième cloche, Gabrielle, dont le décor est signé de Paul Cox Celle-ci rend hommage à une abbesse emblématique ayant marqué l’histoire de Fontevraud : Gabrielle de Rochechouart. Ces cloches sont réparties dans les jardins de l’abbaye, observant de loin le clocher dans l’attente d’y monter. « La première idée qui m’est venue à l’esprit en commençant à travailler sur la cloche « Gabrielle » a été d’utiliser le motif du filet, constant sur les épigraphies, mais au lieu d’utiliser un ou des filets parallèles à la base de la cloche, plutôt de le traiter en spirale. Puis m’est venue l’idée de poser sur cette spirale des éléments figuratifs, dans un esprit d’art populaire, naïf et narratif, comme on peut le trouver dans les sculptures et les reliefs des chapiteaux et des tympans dans les églises », explique Paul Cox. Cette cloche sera décochée le 14 février prochain en Normandie et installée le 27 mars au sein de l’Abbaye de Fontevraud.

La fonderie Cornille-Havard

Toutes les cloches de ce projet ont été coulée à la fonderie Cornille-Havard dans le département de la Manche. Dès le Ve siècle, la fabrication des cloches est l’apanage des moines forgerons afin de fournir des cloches dans les communautés. Installée à Villedieu-les-Poêles, la société Cornille- Havard est l’héritière d’une longue tradition de fondeurs de cloches depuis le Moyen Âge. Chaque année depuis 1865, une centaine de cloches monumentales sortent de l’atelier, perpétuant ainsi le savoir-faire et les méthodes des compagnons d’autrefois. Les méthodes de fabrication des cloches sont restées traditionnelles : les moules sont fabriqués au trousseau à l’aide d’argile et de crottin de cheval, tout en utilisant des techniques plus modernes : les profils de cloches sont calculés en CAO (Conception Assistée par Ordinateur), les gabarits découpés au laser, le contrôle de sonorité effectué à l’aide d’un analyseur de spectre électronique. De nouvelles méthodes permettant d’atteindre une sonorité parfaite. Depuis plus de 25 ans, Cornille-Havard fait la promotion de la création artistique contemporaine sur les cloches afin d’enrichir le patrimoine campanaire de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?