Football N3. Saumur en N2 : Le stade des rives du Thouet exulte

La victoire des Saumurois (3-0) face à Sautron était synonyme d'accession au championnat de Nationale 2 pour les Olympiens. 1300 supporters ont salué et fêté comme il se doit la victoire de leurs favoris
Le public de bleu et rouge vêtu

Sitôt le coup de sifflet final de l’arbitre, les Olympiens ont laissé exploser leur joie (relire le résumé du match). On riait, on laissait couler des larmes de joie, on se congratulait sous les ovations d’une galerie de spectateurs que le stade des rives du Thouet n’avait pas vu en si grand nombre depuis l’odyssée de la coupe de France. Chacun à sa manière savourait cette fin de saison.
Wail bouhoutt, buteur et passeur. « Nous sommes soulagés et nous récoltons le travail d’une année. Nous avons fait un gros boulot en restant sérieux. Nous avons bien maîtrisé le match sachant qu’il serait compliqué. Le suspens a duré jusqu’au bout . Maintenant nous allons pouvoir faire la fête. » Anthony Dauvergne, le capitaine et gardien saumurois à pris la suite à notre micro. « Nous avons fait une grosse saison. Si l’on nous avait dit qu’on en serait ici aujourd’hui, franchement nous n’y aurions pas cru. Je crois que cela est mérité par rapport à l’investissement que nous avons mis toute la saison. J’ai tout connu avec ce club, les années plaisirs et les années galères. mais quel bonheur. »

Les anciens, le coach, le maire et les autres.

David granger qui a tout connu avec Saumur, que ce soit avec Julien Sourice ou Patrice Sauvaget, veut partager cet instant. « C’est un moment fort que tu partages avec tout le monde. Le suspens jusqu’au bout. Il ne fallait rien lâcher et faire au minimun ce soir aussi bien que la Roche. J’ai pris beaucoup de plaisir ce soir comme par le passé. La saison prochaine sera une autre aventure. » Jackie Goulet, le maire de Saumur était bien sur présent sur le stade et sur la pelouse après la rencontre. « C’est évidemment un moment de plaisir et de bonheur non seulement pour la ville mais également pour le club. Après les dures périodes d’abstinence que nous avons connues revoir un stade plein comme ce soir et en plus avec une victoire je ne peux que me réjouir. » Julien Sourice entièrement acquis à la victoire et à la montée en avait oublié un peu son rendez vous avec la presse. Oubli vite pardonné. « C’est fait, c’est une belle joie, une belle récompense. C’est une émotion différente par rapport à la coupe de France. C’est la récompense pour tout un club, des joueurs, des dirigeants, des bénévoles. Je crois que cela est mérité sur l’ensemble de la saison. Nous l’avons fait avec beaucoup d’humain et de partage. Ce que nous retiendrons de cette saison, c’est l’ambiance qui règnait dans le club. Ce soir nous voulons partager avec tout le monde. » Les supporters, n’en parlons pas, ils n’avaient pas de mots assez forts pour exprimer leur sentiments et leur joie. « Super, extra, la montée ils ne l’ont pas volée, c’étaient les meilleurs, nous verrons des beaux matchs la saison prochaine. » Bien sûr, la soirée sera longue et festive mais, une montée en division supérieure n’arrive pas tous les ans.

Commentaires 1

  1. Florentais says:

    Bonjour. Bravos les jeunes bravos aux bénévoles encadrants….
    Ça pique ce matin????

    Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !