Longué-Jumelles et Baugé-en-Anjou. Un feu de camp scout à l’origine de l’incendie

Le weekend dernier, les pompiers ont été mobilisés sur un important feu de végétation dans le nord Saumurois. L'origine de l'incendie est désormais connue. Il s’agirait d'un feu de camp de scouts qui aurait tourné en feu de forêt.

Le dimanche 24 juillet dernier, un incendie s’est déclaré sur la commune de Jumelles (Longué-Jumelles) et a été progressivement poussé par les vents en direction de la commune du Guédéniau (Baugé-en-Anjou). Au total, plus de 40 hectares de végétation – champs, sous-bois et broussailles – sont partis en fumée (relire notre article). Si l’incendie a été fixé en quelques heures, l’événement a nécessité la mobilisation de nombreux sapeurs-pompiers durant plusieurs jours pour fixer le feu. Les secours sont encore sur place pour surveiller le site et éviter toute reprise de l’incendie. L’opération a mobilisé 130 pompiers et de nombreux moyens matériels. Les pompiers y ont même laissé un de leurs camions, pris dans les flammes. Heureusement, aucun soldat du feu n’a été blessé. On en sait désormais un peu plus sur l’origine de cet incendie. Le feu aurait été causé par un feu de bois d’un camp de scouts qui avait pris place dans un champ avec l’accord du propriétaire. Mais la préparation du repas en extérieur a vite tourné à l’incident puisque les herbes très sèches ont pris feu et les flammes se sont rapidement propagées, poussées par le vent. Heureusement, aucun scout n’a été blessé. Ils se sont ensuite rendus sur un autre camp situé sur la commune de Noyant-Villages, cette fois sans feu de camp.

Commentaires 6

  1. jcdusse says:

    J’espère que les adultes/ encadrants présents vont payer pour les dégâts ! Non mais quelle idée d’allumer des feux en ce moment, ils n’ont pas la lumière à tout les étages ! D’ailleurs, personne ne surveille les bords de Loire en ce moment, squattés par les touristes qui se croient au camping et font des feux régulièrement. Pas même un panneau. On attends que ça crame là aussi ?

    Répondre Modérer
  2. barnabé says:

    Effectivement les bords de Loire sont à surveiller, il y a des restes de feu avec les bouteilles de verre et canettes de bières qui vont avec, les campings cars, fourgons aménagés et autres profitent eux aussi des lieux, et ils ne sont pas tous hélas exemplaires.

    Répondre Modérer
  3. gédéon says:

    Exact sans compter les campements le long du Thouet…avec tout ce que ça comporte en ce qui concerne l’hygiène entre autres…Allez et puisque nous y sommes : les déjections canines (non c’est pas grave …jusqu’à ce qu’un ou deux fémurs ne soient cassés …et oui ça glisse)

    Répondre Modérer
  4. Pirouette says:

    Comment le propriétaire de ce terrain a pu t-il donner son accord pour qu’un camp de scouts s’installe sur cette parcelle avec un sol complètement brûlé. Sans doute est-il inconscient de par sa posture de prendre de tels risques, de décimer des forêts, de mettre en danger la vie des habitants et celle de nos pompiers.

    Répondre Modérer
    • Des irresponsables! says:

      Les camps de scout étaient pourtant interdits, il me semble. Heureusement, aucune victime mais j’espère que le propriétaire du terrain ainsi que les dirigeants du camp vont payer les dégâts. C’est inadmissible de toujours braver les interdits et de mettre en danger la vie d’autrui!

      Répondre Modérer
      • Pirouette says:

        Tout a fait d d’accord avec vous concernant pour déterminer les responsables et qu’ils puissent indemniser toutes les victimes.

        Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !