Météo du vendredi 4 novembre. Comment se porte le marché des jouets de Noël ?

A quelques semaines de Noël : The NPD Group, en partenariat avec la Fédération française des industries Jouet-Puériculture et la Fédération des Commerces spécialistes des Jouets et des Produits de l’Enfant analyse les tendances du marché du jouet. 

Le marché des jeux et jouets se prépare pour son moment clé dans le calendrier et s’attend à un Noël normal malgré un environnement tendu. En effet, comme chaque année, Noël va faire figure
d’échappatoire bienvenue dans un quotidien marqué par les tensions géopolitiques, les hausses de prix et la menace du retour de la crise sanitaire. Depuis 2021, année record où les ventes ont dépassé 3,8Md €, la France est devenue le 1er marché du jouet en Europe et compte bien le rester ! A la mi-septembre, le chiffre d’affaires du secteur est en léger recul de 0,8 % par rapport à 2021 mais affiche une croissance de 5 % par rapport à 2019 – l’année de référence pré-Covid – et reflète un certain retour à la normale. Ces résultats sont même meilleurs que ceux de nos voisins moins protégés par le bouclier tarifaire énergétique. En effet, les marchés anglais et allemand affichent respectivement des baisses de 4 % et 5 % par rapport à 2021. Autre signe rassurant pour le marché : la croissance de ventes chez les spécialistes. On observe une progression de 5 % des ventes depuis le début de l’année dans les magasins des enseignes spécialisées, un vrai vote de confiance des consommateurs qui recherchent non seulement des prix attractifs mais aussi du conseil et un large choix. Cette performance des spécialistes est d’autant plus remarquable que le secteur a connu de fortes turbulences depuis quelques années et une rationalisation de son parc. Les chiffres NPD montrent qu’à magasins constants, les ventes en magasins spécialisés ont progressé de 9 % par rapport à 2019, preuve de la proposition attractive qu’ils représentent sur le secteur.

Licences et Kidultes : deux tendances motrices

Deux phénomènes porteurs dynamisent le secteur cette année et devraient perdurer pendant la période de Noël. D’abord les ventes de jouets à licences, soutenues par une actualité cinématographique forte qui affichent une croissance de 3 % et une part de marché record de 23 % à fin août. Dans le Top 5 des personnages qui ont généré le plus de ventes en 2022, on trouve dans l’ordre : Pokémon, Pat’Patrouille, Barbie, l’univers Marvel et Harry Potter. Ensuite, les ventes de jeux et jouets à destination des Kidultes. Ces fans âgés de 12 ans et plus sont chaque année plus nombreux et collectionnent cartes et figurines, se retrouvent pour jouer à des jeux de société ou construisent des répliques de vaisseaux Star Wars ou autres pour exhiber dans leur salon. Les ventes pour Kidultes ont ainsi augmenté de 9 % en un an entre juillet 2021 et juin 2022 pour représenter 28% du marché.

Une saison tardive mais Noël sera bien au rendez-vous !

Cette année, The NPD Group, La FJP & la FCJPE s’attendent à une saison tardive, Noël tombant un dimanche en plein milieu des vacances scolaires ce qui pourrait pousser les consommateurs à différer leurs achats de jouets à la dernière minute comme cela avait été le cas en 2016. Décembre représente 1/3 du chiffre d’affaires annuel du secteur, un moment clé à ne pas manquer, surtout lorsqu’il offre, comme cette année, plus de latitude à ceux qui profiteront du début des vacances pour finir leurs achats.

L’enjeu du développement durable

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux démarches éco-responsables. De nombreuses entreprises du secteur ont d’ailleurs engagé de manière volontaire des démarches d’économie circulaire depuis plusieurs années, notamment en augmentant la part des produits éco-conçus dans leur offre. 2022 marque une étape majeure pour la filière jeu/jouet en faveur du développement durable. En effet, dans le cadre de la REP (Responsabilité Elargie des Producteurs) portée par la loi AGEC (Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire) les fabricants et les distributeurs concernés financent désormais la collecte des jouets usagés ou en fin de vie (via une éco-contribution) afin d’en assurer leur traitement, à travers notamment le réemploi et le recyclage. La filière a fait le choix de l’éco-organisme Eco-mobilier pour la mise en place et la gestion de cette filière REP, dont le rôle est d’organiser le réemploi de ces jouets (en encourageant notamment le don), de développer des filières de recyclage, mais aussi de promouvoir l’éco-conception. Les premiers bacs de collecte de jouets seront disponibles dès la fin d’année dans des magasins tests et le déploiement national se fera progressivement en 2023. La communication et l’information auprès des familles et des enfants sera primordiale pour encourager notamment à donner aux associations leurs jouets non utilisés. Les enfants devenant ainsi des acteurs à part entière du recyclage avec un produit qui leur est très proche. D’après l’étude Future of Toys du groupe NPD réalisée en juin dernier, 41 % des consommateurs français ont déjà recyclé leurs anciens jouets au moins une fois ; un chiffre amené à croitre très rapidement grâce à ce programme. Les objectifs sont à la mesure du défi environnemental global. Dès 2024, 1/3 des jouets mis sur le marché devront être annuellement collecté (environ 33 000 tonnes) aux fins de réemploi, recyclage ou valorisation. Près de 20% de ces tonnes collectées devront être à terme réemployées, notamment par des structures de l’économie sociale et solidaire.

Côté météo

Demain matin, le temps sera humide. Des précipitations sont annoncées sur l’ensemble du Maine-et-Loire. Il fera par ailleurs une dizaine de degrés. Dans la journée, le temps s’améliorera et sera plus sec malgré des nuages qui resteront présents. Il fera seulement 13 degrés. En soirée, nous aurons 8 à 9 degrés et le temps restera nuageux mais il n’y aura pas de pluie.

Matin

Après-midi

Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.
Le Kiosque renforce sa veille : Les commentaires ne seront pas corrigés. Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés. La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Vous pouvez aussi nous adresser un article, une réflexion, une pensée,... que nous publierons en courrier du lecteur.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?