Montreuil-Bellay, Fontevraud et Vivy. Trois habitants-relais recrutés par l’Agglo

Dans le cadre de l'Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat et de Renouvellement urbain, l'agglomération de Saumur a décidé de recruter 3 habitants-relais pour faire connaître les dispositifs d'aide à la rénovation de l'habitat.
Les trois nouveaux locaux moteurs

Depuis 2020, une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain (OPAH-RU) est développée dans les centres-bourgs des communes de Montreuil-Bellay, Fontevraud-l’Abbaye et Vivy. Ce dispositif, initié par l’Agglomération Saumur Val de Loire et animé par Alter, vise à accompagner les ménages qui souhaitent réaliser des travaux, améliorer la performance énergétique de leur logement ou les adapter à la perte d’autonomie (relire notre article). 18 mois après le lancement de cette opération, 232 contacts ont déjà été pris, plus de 100 dossiers ont été étudiés ou sont à l’étude et 20 dossiers ont déjà été déposés. À ce stade, ce sont déjà plus de 600 000 euros de travaux qui sont engagés.

Un habitant-relais recruté par ville

Trois personnes vont effectuer des missions qui ont pour but de lutter contre le non-recours aux politiques publics, expliquer la politique de lhabitat, expliquer les aides financières auxquelles ils ont le droitElles ont été choisies par rapport à leur côté relationnel, puisquelles vont faire du porte-à-porteCes trois personnes, retraitées en charge de cette mission, sont Françoise ROUARD, habitante de Fontevraud-L’Abbaye, Laurence LEVEQUE, habitante de Montreuil-Bellay et Monique GEORGET, habitante de Vivy. Elles iront à la rencontre des gens sur le centre/bourg de leur ville, périmètre qui a déjà été étudié. Pour prouver leur propos et être plus facilement accueilli par les gens, elles auront un badge et un courrier d’accréditation prouvant leur travail. Chacune d’entre elles, a passé 2 formations pour comprendre les missions qui leur sont demandées. Elles sont recrutées et rémunérées par l’association. Elles effectueront 16 heures par semaine, à partir de juillet, pour une durée de 5 mois à Vivy, 8 mois à Montreuil-Bellay et 6 mois à Fontevraud-L’Abbaye. Les habitants-relais seront équipées de fiche logement montrant les besoins des travaux à faire dans la maison. Laurence Leveque explique qu’elle a décidé de faire cette mission puisqu’elle a « beaucoup de contact dans la ville » et « pour le plaisir d’informer les habitants ». 

Une opération sur 5 ans 

Lancées depuis 2020, l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement urbain, va mobiliser ces locaux moteurs pour permettre à ALTER de touchés plus d’adresses et notamment celles qu’elles n’ont pas. Par mois, ces habitants-relais auront 15 nouvelles adresses par commune pour démarcher les habitants. 

ALTER est une opération qui marche auprès des habitants puisque souvent, quand le pas est franchi, ils sont contents de voir toutes les aides auxquelles ils ont le droit. Dans la plupart des dossiers, il y a 75 % d’aides et parfois, ça peut aller de 80 à 100 %, mais cela reste très rare. Proposer cette démarche aux gens, peut donner plus d’envie aux habitants d’ouvrir la porte à un habitant de la commune que des employés d’ALTER. Le but de ces habitants-relais est d’aussi d’améliorer l’habitat des habitants tout en assurant le maintien de leur domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !