Saumur. « Weekend à Rome », les paroissiens en pèlerinage pour la canonisation de Charles de Foucauld  

Du 13 au 15 mai, la paroisse Charles de Foucauld organise un pèlerinage à Rome et au Vatican à l’occasion de la canonisation du Bienheureux Charles de Foucauld fixée au 15 mai 2022.
Les paroissiens se rendront au Vatican le dimanche 15 mai 2022.

Le 15 mai 2022, le Saumurois Charles de Foucauld sera canonisé, comme l’avait annoncé en novembre dernier la congrégation pour la cause des saints. Charles de Foucauld sera canonisé suite à la reconnaissance de plusieurs miracles qui lui sont attribués suite notamment au dernier en date : la chute d’un jeune ouvrier charpentier sur le chantier de restauration de la chapelle de l’institution Saint-Louis de Saumur (l’histoire dans complète dans notre article). À cette occasion, la paroisse saumuroise éponyme organise un voyage du 13 au 15 mai 2022 à Rome. Les fidèles partiront de Saumur le vendredi vers Orly où ils prendront ensuite l’avion en fin d’après-midi. Le samedi des visites et rencontres seront organisées par la Paroisse et le dimanche il se rendront au Vatican pour la canonisation de Charles de Foucauld. « L’institution Saint-Louis sera également présente durant le weekend », selon la paroisse Charles de Foucauld. Il reste encore quelques places pour participer à ce pèlerinage. Elle prévient toutefois : « Ce pèlerinage implique beaucoup de marche à pied. Il faut partir correctement chaussé et en bonne forme physique. »

Des ventes d’objets pour financer la canonisation

La paroisse, qui se transforme à cette occasion en véritable tour-opérateur, propose un forfait complet incluant repas, logement et voyage pour 512 euros pour les plus de 18 ans et 458 pour les mineurs. La paroisse précise également que « si besoin, une aide financière peut être accordée grâce aux fonds de solidarité de la paroisse. » En effet, elle a lancé en parallèle de ce projet de voyage, des ventes d’objets religieux et de médailles en vue de cette canonisation. Cela va du porte-clefs à 5 euros (un euro reversé à la paroisse) jusqu’à la médaille en argent de 135gr à 675 euros (135 euros reversés à la paroisse) en passant par les figurines du futur saint Saumurois (25 et 48,5 euros).

Qui est Charles de Foucauld

Charles de Foucaud est né à Strasbourg en 1858 et est devenu par la suite officier de cavalerie dans l’armée française, caserné à Saumur en 1878 et 1879. Par la suite, il est ordonné prêtre en 1901. Il s’était ensuite consacré à une existence de foi et d’évangélisation par l’exemple, d’abord chez les moines trappistes en Syrie, en Palestine, puis en ermite au milieu des Touaregs dans le Sahara algérien au début du 20e siècle. Il deviendra d’ailleurs une référence dans la connaissance de ces nomades, rédigeant notamment un “Dictionnaire touareg-français, dialecte de l’Ahaggar” qui fait encore autorité aujourd’hui. Charles de Foucaud a aussi laissé derrière lui de nombreux écrits, notamment des lettres à ses proches, et des “cahiers” de ses réflexions quotidiennes. Il est mort assassiné en 1916 à Tamanrasset, dans le sud désertique algérien puis est considéré comme un martyr dans les années qui suivent sa mort. Son procès en béatification a débuté dans les années trente, et il avait été déclaré “Bienheureux” en 2005 par le pape Benoit XVI. À Saumur, une place porte son nom, au bout de la rue Saint-Nicolas, tout comme la paroisse.

Infos pratiques : Plus de renseignements au 06 62 43 82 89 ou à [email protected] 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Commentaires 9

  1. Le concombre moins masqué says:

    Votre article est intéressant mais au début évoquer « le saumurois Charles de Foucauld » est un peu exagéré. Il a passé une année de sa vie à Saumur et cela n’en fait pas, bien entendu, un Saumurois !!

    Répondre Modérer
  2. bourgeais says:

    ben voyons ..Charles de Foucault. saumurois de quoi rire …et surtout pas un saint lors de son passage

    Répondre Modérer
  3. La vérité vous rendra libres (1/3) says:

    https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saumur-49400/saumur-y-a-t-il-eu-miracle-apres-l-accident-a-la-chapelle-de-saint-louis-0014b5c6-2289-11ea-9bf2-8755e2dbcaca
    Le charpentier a d’abord heurté la voûte qui a ensuite cédé sous son poids, soit une chute de h = 12 m depuis la voûte, avec une vitesse initiale nulle.

    Répondre Modérer
  4. La vérité vous rendra libres (2/3) says:

    La projection du principe fondamental de la dynamique (référentiel supposé galiléen, frottements de l’air négligés) sur l’axe vertical nous donne l’accélération du corps. Deux intégrations par rapport au temps nous conduisent à la vitesse et à la position en fonction du temps. Nous en déduisons la vitesse d’impact : v = (2*h*g)^0.5 = (2*12*9.81)^0.5 = 15.3 m/s = 55 km/h.

    Répondre Modérer
  5. La vérité vous rendra libres (3/3) says:

    Ne rendons pas à Charles de Foucauld (absent de l’équation) ce qui appartient à l’accélération de la pesanteur (g = 9.81 m/s²), à la hauteur h et au banc qui, en se brisant, a partiellement amorti le choc. De plus, d’après https://www.offgridweb.com/survival/falling-injuries-fatality-rates/, une chute de 15 mètres donne à l’accidenté autant de chances de survivre que de succomber. Le report sine die du décès de ce charpentier est donc heureux mais sûrement pas miraculeux.

    Répondre Modérer
  6. Florentais says:

    Bonsoir. Dans votre calcul n.est pas pris en compte le poids de l’ouvrier.
    Bien l.article mais un peu survendu comme toujours à saumur c est toujours top!

    Répondre Modérer
    • La vérité vous rendra libres says:

      La masse du corps joue un rôle seulement si les frottements de l’air sont pris en compte, or ils sont négligeables pour une brève chute. Ce qui simplifie grandement le calcul.

      Répondre Modérer
  7. Autre chose says:

    « Une chute de 15 m dont il est ressorti indemne, malgré un abdomen transpercé de part en part par un morceau de bois issu d’un banc. Conscient, il a pu être soigné au centre hospitalier universitaire d’Angers. Il s’en est sorti sans fracture, sans aucune lésion d’organe vital » donc chanceux ou miraculé?

    Répondre Modérer
    • La vérité vous rendra libres says:

      Mes commentaires rappellent que les connaissances scientifiques peuvent expliquer bien des choses (dont ce pseudomiracle), nous permettant d’émerger de l’émerveillement crédule et de développer notre réflexion.

      Répondre Modérer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?