La chronique culture d’Anthony Bussonnais

Un mercredi sur deux, l'auteur Saumurois Anthony Bussonnais vous distille ses conseils culture en proposant une série, un film, un album, un livre, une bande dessinée, un podcast ou encore une chaine Youtube.

AS WEE SEE IT (Amazon Prime Video)

Jack, Harrison et Violet sont des colocataires d’une vingtaine d’années atteints d’autisme. Ils s’efforcent de trouver et de garder un emploi, de se faire des amis, de tomber amoureux et de naviguer dans un monde qui leur échappe. Avec l’aide de leurs familles, de leur éducateur et parfois même les uns des autres, le trio tente de trouver leur chemin vers l’indépendance.

Cette mini-série est particulièrement réaliste et réussie. Cela tient notamment au fait que les acteurs, Rick Glassman, Albert Rutecki et Sue Ann Pien, qui campent les trois personnages principaux, sont eux-mêmes autistes. C’est suffisamment rare pour être souligné. Drôles, touchants, attachants, Violet, Harrison et Jack bousculent nos préjugés, nous ouvrent l’esprit, nous éclairent sur les difficultés rencontrées par les personnes atteintes d’autisme et leurs familles, notamment à travers Lou, le père de Jack (joué par Joe Mantega (Esprits Criminels) et père d’une fille autiste dans la vraie vie). Enfin, Sosie Bacon (récemment vue dans Mare of Easttown, et accessoirement fille de Kevin Bacon) incarne Mandy, une éducatrice passionnée et dévouée, dont le bonheur dépend fortement de celui des trois protagonistes qu’elle accompagne. Sans jamais tomber dans le pathos ni l’héroïsation, cette série de huit épisode est très rafraîchissante et extrêmement feel good.

MULTITUDE (Stromae)

Fin 2016, usé par trop de lumière – et sans doute un rythme de vie trop effréné – Stromae déclarait vouloir retourner dans l’ombre. Il confiera un peu plus tard avoir fait un burn-out. Pendant cette longue pause, jusqu’à la sortie du single Santé en octobre dernier, si l’artiste s’est essentiellement consacré à la réalisation de clips et à produire pour d’autres (comme Orelsan, Vitaa, ou encore Bigflo et Oli sur leur titre Dommage), il est tout de même apparu en duo avec quelques-uns, dont Orelsan (La pluie) et Coldplay (Arabesque). Son retour tant attendu se fait en grandes pompes, au JT de TF1, avec une interprétation du morceau L’enfer sur le plateau d’Anne-Claire Coudray, dans lequel il parle ouvertement du mal être qui l’habite, de la dépression, mais de façon inclusive : « Je suis pas tout seul à être tout seul, ça fait déjà ça de moins dans la tête. Et si je comptais combien on est : beaucoup ». Sur ce nouvel album, comme sur les précédents, Stromae ne néglige ni le fond ni la forme de ses chansons. Ses thèmes sont toujours profonds : la solitude et la lassitude (Solassitude), « Le célibat me fait souffrir de solitude. La vie de couple me fait souffrir de lassitude » ; la prostitution (Fils de joie), « Ils te déshumanisent, c’est plus facile. Et même ils te courtisent, et tout le monde ferme les yeux » ; les personnes invisibilisées dans Santé, chanson inspirée par une femme de ménage, Rosa : « Rosa, Rosa. Quand on fout le bordel tu nettoies. […] J’aimerais lever mon verre à ceux qui n’en ont pas » ; la parentalité (C’est que du bonheur), « Je t’ai donné la vie, toi t’as sauvé la mienne. Si tu savais comme je t’aime. » ; la maladie et le combat qui l’accompagne (Invaincu), « Tant que je suis en vie, je suis invaincu. » ; le féminisme (Déclaration), « Mais faudrait surtout pas que madame porte la culotte. Même si la charge mentale, on sait bien qui la porte ». Ses compositions sont toujours inspirées de musiques du monde : chinoise traditionnelle, avec de l’ehru (une sorte de violon) ; sud-américaine, avec des rythmes reggaeton ; européenne, avec des chants bulgares ou l’orchestre national belge ; africaine, avec des sonorités caractéristiques. C’est de cette mixité qu’est né le titre de l’album, Multitudes. Un retour remarqué et remarquable.

ELLE NE M’A JAMAIS QUITTÉ (Dominique Farrugia – Larousse)

« Le handicap ne scelle pas une vie, pour peu qu’on décide, à défaut de pouvoir se lever, de s’élever… ». 1990, Dominique Farrugia a 28 ans. L’humoriste est au faîte de la gloire quand la maladie le frappe et vient bouleverser son quotidien. Dans ce témoignage, il fait revivre la « grande époque » de Canal + et des Nuls mais tombe aussi le masque pour révéler l’« enfer » du décor. À ceux qui croient que notoriété rime avec facilité, il raconte son histoire, faite d’éclats de rire, de moments d’émotion, mais ponctuée de douleurs et de doutes. L’occasion de braquer les projecteurs sur les 12 millions de handicapés de France pour qu’ils soient enfin pris en compte par les politiques. Il demande à nos dirigeants de réagir pour soulager la souffrance des citoyens en situation de handicap.

Dominique Farrugia nous livre un témoignage plein d’humilité, sans aucun tabou, sur sa maladie, la sclérose en plaques qui, nous le découvrons, a petit à petit impacté son état physique, et donc sa vie dans le même temps. Il nous confie avoir d’abord été dans le déni avant de devoir se résoudre à composer avec le handicap. Au fil des pages, on remonte sa carrière passionnante (Les Nuls, le cinéma, la télé…), ponctuée d’anecdotes dont on se délecte, sans occulter sa vie personnelle. Malgré les douleurs, les humiliations, les chutes, et les frustrations, Dominique fait montre d’un optimisme, d’une résilience et d’une abnégation sans limite. Une lecture inspirante, utile à la prise de conscience collective d’à quel point notre monde n’est pas adapté à toutes et tous.

LE CONSEIL BONUS : pour les 5 ans de leur chaîne YouTube, McFly et Carlito ré-invite Squeezie dans un épisode d’« On appelle des gens au hasard » : https://www.youtube.com/watch?v=yu1ExmSBS8M

A propos d’Anthony Bussonnais : Anthony a grandi et vit toujours dans le Saumurois. Depuis tout petit, il cultive une relation privilégiée avec l’écriture. En 2015, alors que depuis quelques temps déjà trotte dans sa tête l’idée, il entame l’écriture de son premier roman, Un mal pour un mal. En Septembre 2017, il publie un recueil de ses textes, jusque-là inexploités, intitulé Un peu de moi. Entre humeurs, pensées et réflexions, il traite de thèmes divers. Le 6 Octobre 2018, Anthony publie son second roman, Chasse 160618 un nouveau thriller au suspense haletant. Septembre 2019, Chasse 160618 remporte le prix Les talents de demain, décerné par Kobo by Fnac en partenariat avec les éditions Préludes et Babelio. Son livre est alors réédité (Préludes Noir) sous le titre Un samedi soir entre amis.

Les chroniques précédentes– Retrouvez toutes les chroniques de la saison dernière ici.
– Chronique du 08/09/2021 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=6400…
– Chronique du 22/09/2021 : https://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=642…
– Chronique du 06/10/2021 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=6451…
– Chronique du 20/10/2021 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=7160…

– Chronique du 3/11/2021 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=7186…
Chronique du 17/11/2021 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=7210…
– Chronique du 01/12/2021 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=7240…
– Chronique du 15/12/2021 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=7265…
– Chronique du 05/01/2022 : http://saumur-kiosque.com/article.php?id_actu=7287…
– Chronique du 19/01/2022 : https://www.le-kiosque.org/la-chronique-culture-danthony-bussonnais/
– Chronique du 02/02/2022 : https://www.le-kiosque.org/la-chronique-culture-danthony-bussonnais-2/

– Chronique du 16/02/2022 : https://www.le-kiosque.org/la-chronique-culture-danthony-bussonnais-3/
– Chronique du 02/03/2022 : https://www.le-kiosque.org/la-chronique-culture-danthony-bussonnais-4/

 

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont limités à 500 caractères.

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Ne manquez plus aucune actualité !

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?